• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Pandémie

Covid-19 : Etats-Unis, Chine, Allemagne, Portugal, ces nouveaux foyers qui font craindre une deuxième vague

En Europe et en Asie, plusieurs pays voient le nombre de cas remonter. Certaines zones ont même été reconfinées. 

Covid-19 : Etats-Unis, Chine, Allemagne, Portugal, ces nouveaux foyers qui font craindre une deuxième vague nito100/istock

  • Publié le 28.06.2020 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • L'épidémie est encore très active aux Etats-Unis
  • En Allemagne et au Portugal, plusieurs secteurs ont été à nouveau confinés
  • En France plusieurs scientifiques s'accordent sur le risque d'une deuxième vague à l'automne

Le virus est toujours présent, mais sa circulation en France pourrait-elle à nouveau s’accélérer ? L’évolution de l’épidémie à travers la planète est source d’inquiétude. Plusieurs pays affrontent une deuxième vague, c’est-à-dire que le nombre de cas augmente à nouveau. Des régions ou des villes ont du se reconfiner pour limiter les nouvelles contaminations. 

Un cluster dans un abattoir allemand 

En Allemagne, un foyer de contamination a été découvert dans un grand abattoir situé à Gütersloh, dans l’ouest du pays : 1 550 personnes ont été testées positives. Les Allemands ont été parmi les premiers à se déconfiner et à alléger les mesures sanitaires en Europe, mais ces nouveaux cas signent le retour du confinement pour 600 000 personnes. Pendant une semaine, les habitants devront limiter les contacts entre personnes de différents foyers, les bars, musées et cinémas seront fermés et les loisirs dans des lieux clos seront interdits.

De nouveaux foyers dans la région de Lisbonne

Le Portugal aussi se confine. Mardi 23 juin, le gouvernement a remis en place des règles de restriction des déplacements dans la région de Lisbonne. Depuis quelques temps, 300 à 400 nouveaux cas sont détectés quotidiennement, alors qu’il y en avait environ 100 par jour au mois de mai. Dans 19 quartiers de la banlieue Nord de Lisbonne, les habitants devront rester confinés chez eux à partir du 1er juillet. 

En Asie, l’inquiétude en Chine et en Corée du Sud

À la limite entre l’Europe et l’Asie, un pays affronte un retour du virus sur son territoire : l’Azerbaïdjan. Le confinement a été remis en place à la mi-juin, jusqu’au 1er août. En Israël, des écoles ferment dans tout le pays. Alors que le pays avait réussi à contenir la propagation du virus à partir du mois de mars, il y aurait aujourd’hui entre 400 et 500 nouveaux cas recensés chaque jour. 

En Chine, aucun nouveau cas n’a été détecté pendant plus de 50 jours, aujourd’hui, le pays fait face à une deuxième vague. À la mi-juin, un nouveau cluster est apparu dans la ville de Pékin, dans un marché de fruits et légumes. En réponse, 20 quartiers ont été reconfinés et les habitants sont incités à se faire dépister. 

Un peu plus au Nord, en Corée du Sud, la situation est similaire : le nombre de nouveaux cas augmente depuis mi-mai. La distanciation sociale est redevenue obligatoire, et des règles plus strictes pourraient être mises en place si l’épidémie s’aggravait. 

Y aura-t-il une deuxième vague en France ?

L’avenir est imprévisible, mais plusieurs scientifiques évoquent la possibilité d’une deuxième vague à l’automne. Pour l’instant, Santé Publique France observe une diminution constante du nombre de nouveaux cas. Le virus continue toutefois à circuler et de nouveaux clusters sont identifiés. Les exemples des pays voisins rappellent la nécessité de maintenir la distanciation physique et de continuer à respecter les gestes barrière. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité