• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Psychologie

Pourquoi peut-on se sentir coupable d'avoir été abandonné ?

Le sentiment d'abandon peut traduire un besoin d'être aimé à tout prix.

Pourquoi peut-on se sentir coupable d'avoir été abandonné ? Marjan_Apostolovic/iStock

  • Publié le 05.07.2020 à 12h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Une rupture amoureuse ou amicale peut renvoyer un sentiment d'abandon pour certains adultes, faisant souvent écho à une blessure profonde de l'enfance. Se sentir coupable, même si la situation est totalement injustifiée, pousse à se punir inconsciemment de cette souffrance.

Se sentir responsable aide à se remettre en question

Qu'il s'agisse d'un parent décédé, de parents divorcés, d'un manque d'amour, d'attention ou de ne pas avoir eu sa place au sein de sla famille, les causes d'une blessure profonde de l'enfance sont multiples et peuvent mener à un syndrome d'abandon, c'est-à-dire la crainte d'être rejeté à nouveau à l'âge adulte qui pousse à faire les mauvais choix. 

Si pour certains la tristesse et la colère ressenti sur le moment ont été douloureux mais oubliés, pour d'autres l'émotion reste bien présente et influence les relations tout au long de la vie. Pour autant, se sentir coupable, c'est se donner la possibilité de se remettre en question et donc de changer ce schéma de pensées qui entretient la souffrance.

Comment guérir de sa culpabilité ?

Pour être constructive, la culpabilité doit permettre de prendre du recul afin de se rendre compte de ce qui se joue dans les relations et mettre le doigt sur ce sentiment d'abandon qui emprisonne dans une certaine dépendance affective et éventuellement des relations toxiques.

Le travail, qui peut se faire avec l'accompagnement d'un professionnel, doit se concentrer sur le développement d'une certaine bienveillance envers ce « petit enfant » intérieur qui souffre toujours énormément. C'est grâce à cet amour de soi et en pardonnant à ses parents, que l'on peut changer ce cercle vicieux centré autour du besoin de reconnaissance puisque l'on apprend à s'aimer suffisamment et à s'assumer tel que l'on est.

En savoir plus : “Le sentiment d'abandon. Se libérer du passé pour exister par soi-même”, de Tomasella Saverio, éditions Eyrolles.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité