• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Alerte

La pandémie de coronavirus aggravera la faim dans le monde

Selon un rapport de l'ONU, la pandémie de Covid-19 amènera 130 millions de personnes supplémentaires à souffrir de la faim dans le monde.

La pandémie de coronavirus aggravera la faim dans le monde Stas_V/iStock

  • Publié le 15.07.2020 à 16h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La pandémie de Covid-19 pourrait amener 130 millions de personnes supplémentaires à souffrir de la la faim d'ici à la fin 2020
  • "C'est en Asie que les personnes qui souffrent de la faim sont les plus nombreuses, mais c'est en en Afrique que leur nombre croît le plus rapidement"
  • Le nouveau coronavirus accentue les insuffisances des systèmes alimentaires mondiaux

Dans sa dernière édition de L'état de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le mondel’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) estime que la famine dans le monde, déjà en augmentation depuis plusieurs années, pourrait s'accentuer à cause de la pandémie de Covid-19.

130 millions de personnes affamées supplémentaires d'ici fin 2020 ?

Près de 690 millions de personnes ont souffert de la faim en 2019, soit plus de 10 millions qu'en 2018 et près de 60 millions qu'en 2014. Selon l'ONU, les ravages opérés par le nouveau coronavirus pourraient amener plus de 130 millions de personnes supplémentaires à souffrir de la faim d'ici à la fin de l'année 2020. “Si la tendance se poursuit, on estime que d’ici à 2030, ce nombre dépassera les 840 millions de personnes. Ça signifie clairement que l’objectif (d’éradiquer la faim d’ici à 2030, établi par l’ONU en 2015) n'est pas en voie d’être atteint”, a commenté Thibault Meilland, analyste des politiques au sein de la FAO.

Comme le souligne l'Organisation mondiale de la santé (OMS), dont l'expertise a été requise pour la rédaction de ce rapport, “c'est en Asie que les personnes qui souffrent de la faim sont les plus nombreuses, mais c'est en Afrique que leur nombre croît le plus rapidement”. Dans le détail, l'Asie compte 381 millions de personnes sous-alimentées, l'Afrique 250 millions et l'Amérique latine et les Caraïbes, 48 millions. 

La pandémie en Afrique

En parallèle, “la pandémie de Covid-19 intensifie les vulnérabilités et les insuffisances des systèmes alimentaires mondiaux, c'est-à-dire l'ensemble des activités et des processus qui affectent la production, la distribution et la consommation d'aliments”L'inégalité des systèmes de santé africains et les différences de densité de population rendent la situation préoccupante, d'autant que la progression du virus s'accélère sur le continent africain : l'Afrique du Sud est le pays africain le plus touché avec 220 000 cas confirmés et 3 600 décès. L'Algérie, dont les services hospitaliers sont saturés, a dépassé les 1000 morts.

De plus, l'absence de dépistage dans de nombreux pays rend le décompte des malades difficile, notamment à cause de “cas invisibles”, “une population jeune, touchée par des formes légères, qui ne consulte pas et guérit seule après quelques jours de fièvre”, explique au journal Le Monde, Moumouni Kinda, le directeur des opérations de l’ONG Alima.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité