• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Vie quotidienne

Attention aux coups de soleil

Une brûlure anodine ? Assurément non pour le dermatologue Christophe Bedane, membre de la Société française de dermatologie. Il nous explique pourquoi il fait s'en méfier et déjouer les pièges de l'été.

Attention aux coups de soleil alexmak72427/iStock

  • Publié le 14.08.2020 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Protégez-vous avec des vêtements, des lunettes et de la crème solaire. Ne vous exposez pas entre 12h et 16h.
  • N'imitez pas votre voisin, votre peau peut peut-être moins bien se défendre face aux UV que la sienne. N'excédez pas 2 heures au soleil.
  • En cas de brûlure du 1er degré demandez conseil à un pharmacien, si elle s'approche du 2ème degré demandez un avis médical.

Voilà l'été et une envie folle de sortir prendre l'air et le soleil. Un désir justifié surtout après des mois de confinement mais auquel il ne faudra pas trop céder. Le dermatologue Christophe Bedane, trésorier de la Société française de dermatologie, assure qu'il ne faut pas prendre cette rougeur à la légère. “xCe doit être une alerte, prévient-il. Cela signifie que vous êtes restés trop longtemps au soleil et que les ultra violets (UV) ont commencé à cuire votre peau.” Un signe avant-coureur est de sentir cette brûlure, là il faut s'écouter et de se mettre à l'abri.

Or, nous sommes inégaux face aux UV. En France, la majorité de la population est de phototype 3, c'est-à-dire brun ou châtain foncé à peau clair et yeux marron. Les personnes de phototype 2 — cheveux, yeux et peau claire — bien plus sensibles aux UV que ceux du phototype 4 — peau mate, yeux et cheveux noirs. Selon sa catégorie, la peau se défend plus ou moins face aux rayons UV et peut tolérer une plus longue exposition au soleil avant d'être brûlée. Cependant, les médecins déconseillent de trop s'exposer car certains UV accélèrent le vieillissement de la peau et augmente le risque d'apparition d'un mélanome - une forme du cancer de la peau.

Principaux pièges de l'été

Dès qu'on s'expose au soleil on reçoit des UV qui sont toxiques, donc on ne devrait pas le faire ! C'est un peu radical car le soleil est bon pour la vitamine D, soupèse le médecin. Je conseille de ne pas s'exposer plus de 2 heures par jour. Donc passer une journée entière à la plage n'est pas une bonne idée car si la farniente est bonne pour le moral elle l'est beaucoup moins pour la peau.” Si vous voulez quand même vous dorer la pilule il recommande de le faire avant 12h ou après 16h, à ces moments-là les rayons UV sont moins nocifs. Alors pour s'allonger sur le sable sans risque sa santé, le professeur Christophe Bedane recommande de se couvrir, “c'est le meilleur des photo-protecteurs” assure-t-il. C'est notamment vrai pour les activités nautiques qui peuvent tromper les vacanciers. “L'eau donne une sensation de fraîcheur et atténue la sensation de brûlure qui précède et accompagne un coup de soleil, rapporte le professeur de médecine. Il faut faire attention et porter un tee-shirt ou une autre protection."

Cependant la mer n'est pas l'endroit où l'on peut prendre les coups de soleil les plus nocifs. La montagne est bine plus périlleuse en raison de l'altitude qui expose les randonneurs à des UV bien plus agressifs. “La montagne peut être plus traite que le bord de mer, prévient-il. Portez des lunettes pour éviter des coups de soleil de la vue ainsi qu'un chapeau et faites attentions aux extrémités et au visage.”

Prévenir et soigner les coups de soleil

Pour se protéger au mieux, le dermatologue recommande l'usage régulier de crème solaire. "Mettez-en avant de quitter votre logement puis 15 minutes après être arrivé à la plage. Ensuite il faut s'en appliquer toutes les deux heures et après chaque baignade pour compenser ce qui a pu partir, insiste-t-il. Plus on en a mieux on est protégé encore faut-il s'en appliquer beaucoup et régulièrement. Or comme le prix d'un tube est assez élevé les gens ont tendance à vouloir économiser alors qu'au contraire il faut l'utiliser le plus possible. Je recommande d'acheter un grand contenant ainsi il n'y aura pas cette tendance à restreindre son utilisation.” En ce qui concerne les activités en montagne, il recommande d'augmenter la fréquence d'application de la crème à toutes les heures et de toujours utiliser un indice 50.

Si malgré ces indications vous attrapez un coup de soleil, il faut éviter de s'exposer de nouveau. Si la douleur est modéré, l'application d'une crème hydratante pourra atténuer la brûlure. L'aloe vera peut également apaiser un coup de soleil et facilite la cicatrisation. Si par contre, vous ressentez une douleur plus vive vous pouvez vous rendre en pharmacie et demander conseil, il pourra vous donner un antalgique ainsi qu'éventuellement une crème dermocorticoïde. Cependant les choses se compliquent si la brûlure produite par le soleil provoque une douleur intense. “Vous pouvez voir un médecin pour un soin spécifique notamment si le coup de soleil recouvre 30 à 40 % de la peau, explique le professeur Bedane.Pour les cas les plus graves où des "bulles" apparaissent il faut aller à l'hôpital.”

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité