• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Vie quotidienne

Les bons gestes pour éviter et soigner les ampoules

Les nouvelles activités en plein air sont souvent malheureusement synonymes d'ampoules aux pieds. D'où viennent-elles ? Comment les prévenir et les soigner ? Un podologue membre de l'Union française pour la santé du pied nous répond.

Les bons gestes pour éviter et soigner les ampoules Serhii Ivashchuk/iStock

  • Publié le 03.08.2020 à 19h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Pour les éviter, il faut limiter le port de nouvelles chaussures ou appliquer une crème anti-échauffement pour éviter les frottements. Sinon, il faut pratiquer une activité physique toute l'année afin de ne pas avoir d'ampoule dues à un effort trop intense.
  • Percez ou nettoyez une ampoule, désinfectez-la et protégez-la avec un pansement adapté. Soignez cette plaie anodine le plus vite possible afin d'éviter qu'elle ne s'infecte.

Vous revenez d'une longue randonnée avec des cloques aux pieds ? Ces ampoules n'arrivent jamais par hasard et peuvent gâcher vos vacances. Pour éviter ce désagrément, la podologue Muriel Montenvert, secrétaire générale de l'Union française pour la santé du pied, a accepté de répondre à nos questions.

Comment soigner une ampoule ?

Il faut savoir qu'une ampoule est le résultat d'un frottement court et intense sur une partie isolée de la peau. Ce frottement libère un liquide interstitiel qui décolle la dernière couche de l'épiderme — la plus superficielle — et lui donne un aspect bulleux. C'est un mécanisme de défense de la peau qui la protège et évite qu'elle n'ulcère. Si les frottements sont plus longs et moins intenses, cela façonne de la corne.

Si l'ampoule est bulleuse, il convient de la percer délicatement, avec une pince à épiler ou un coupe-ongle préalablement désinfectés, et d'en extraire le liquide. Il faut ensuite désinfecter et appliquer dessus un pansement de type hydrocolloïde pour isoler la plaie et l'aider à cicatriser. Petite astuce : avec ce type de pansement, il convient de les chauffer dans ses mains avant d'enlever les languettes et de l'appliquer. Réchauffé, le pansement devient plus souple et adhère ainsi mieux à la zone cutanée. Ce type de pansement résiste à l'eau. L'ampoule devrait cicatriser au bout de 3 ou 4 jours.

Si l'ampoule n'est plus bulleuse, c'est qu'elle a éclaté et qu'elle laisse le derme à vif. Il faut alors découper les lambeaux de chair et non les arracher au risque d'abîmer encore plus la peau. Il faut ensuite utiliser un antiseptique ainsi qu'un asséchant puis couvrir d'un pansement hydrocolloïde.

Ne faut-il pas laisser une ampoule à l'air libre ?

Cela dépend de votre tolérance et de votre activité. Si vous n'avez pas beaucoup à marcher vous pouvez juste désinfecter et poser un pansement sec.

Comment les éviter ?

Il existe deux grandes familles d'ampoules. L'une est provoquée par l'usage de chaussures neuves. On a tous des chaussures qui nous font mal et nous savons qu'elles vont provoquer des ampoules. On peut les porter jusqu'à ce qu'elle nous fasse mal puis les enlever, appliquer une crème ou un pansement sur l'irritation. Sinon, il est aussi possible d'appliquer préalablement une crème à l'endroit problématique, comme au niveau du talon, afin que la chaussure glisse sur la crème et n'agresse pas trop la peau. Sinon, on ne part jamais en randonnée ou au départ d'un marathon avec de nouvelles chaussures ! Il faut toujours les utiliser en amont afin que les chaussures s'adaptent à la physiologie de votre pied, ou vous risquez d'avoir des ampoules.

Cependant, il faut bien savoir choisir ses chaussures : on les choisit avec les pieds et non pas avec les yeux ! Si une paire vous fait mal dans le magasin, elle vous fera mal tout le temps. Lorsque vous les choisissez, prenez avec vous les chaussettes adéquates et éviter de porter pieds nus des chaussures fermées. Ensuite, prenez les bonnes chaussures selon le bon usage : ne partez pas en randonnée en tong, ces chaussures ne sont pas faites pour marcher.

Pourtant il est possible d'avoir des ampoules dans de vieilles chaussures...

L'autre grande famille d'ampoules est provoquée par une activité physique trop intense : si le pied n'est pas habitué ou préparé, des ampoules apparaîtront. En été, cela arrive fréquemment aux randonneurs, coureurs ou marcheurs occasionnels. Pour éviter cela, il faudrait qu'ils aient une activité physique le reste de l'année. Pour atténuer ces frottements liés au sport, il existe des pommades anti-échauffement : elles ne pénètrent pas la peau et laissent du gras afin de transformer les frottements en glissements.

Comment savoir si une randonnée sera trop intense pour nous ?

Il n'y a pas de règle. L'apparition des ampoules est plus ou moins fréquente selon la qualité de la peau. Si vous avez la peau fragile, très fine ou que vous avez peur d'en avoir : anticipez ! Appliquez-vous une crème anti-frottement avant de partir en balade.

Une ampoule est une plaie anodine, dans quels cas peut-être devenir dangereuse ?

La gravité d'une ampoule est liée à son étendue. Dans des cas extrêmes — comme la course athlétique Paris-Colmar où en 2014 les marcheurs parcouraient 426 km en quelques jours — l'ampoule peut prendre toute la surface du pied.

De manière générale, si vous remarquez une rougeur tout autour de l'ampoule, si elle dégage de la chaleur, tourne au jaune et/ou laisse couler du pus, c'est mauvais signe. Lorsque vous avez une ampoule il faut s'en occuper sans prendre cela à la légère il faut la traiter et désinfecter rapidement. Une mauvaise prise en charge est une porte d'entrée aux infections.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité