• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Mode d'emploi

Comment se protéger du coronavirus et de la canicule

Pour se protéger à la fois du coronavirus et de la canicule, les gestes à adopter sont parfois contradictoires. Santé publique France donne la marche à suivre en ces temps de fortes chaleurs. 

Comment se protéger du coronavirus et de la canicule Parten Kukhilava /iStock

  • Publié le 10.08.2020 à 14h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Compte tenu des connaissances actuelles, les projections indiquent que les augmentations de température et d’humidité durant la saison estivale ne permettront pas de contrôler à elles seules la transmission du coronavirus, sans autres mesures de contrôle”, avertit Santé publique France. Dans une note, l'agence de santé explique comment se protéger de la Covid-19 et de la canicule qui sévissent actuellement au sein de l'Hexagone. 

Ouvrir les fenêtres

Pour assurer la qualité de l’air intérieur et rafraichir une pièce, il est indispensable d’aérer les pièces de vie plusieurs fois par jour, en ouvrant les portes et les fenêtres donnant sur l’extérieur.

Equiper correctement les climatiseurs

Pour faire baisser la charge virale de la pièce, les climatiseurs doivent être équipés de filtres performants et correctement entretenus. Les entrées et les sorties d’air ne doivent pas être obstruées.

Ne pas utiliser de ventilateur en présence de plusieurs personnes

En  créant un mouvement d’air important, le ventilateur va projeter les gouttelettes respiratoires émises par les personnes présentes dans la pièce et rendre inopérantes les distances de sécurité. En revanche, un ventilateur utilisé par une seule personne dans une pièce ne pose pas de problème.

Recourir au brumisateur dans les grands espaces

A l’extérieur et dans les grands espaces, il y aura une dilution des gouttelettes respiratoires émises par les personnes qui parlent, de la toux et des éternuements. Le risque de contamination par le SARS-CoV-2 grâce à un brumisateur est donc peu probable.

Toutefois, dans son avis du 20 mai 2020, le HCSP recommande “l’interdiction des systèmes de brumisation collectifs de type 3 en flux ascendant ainsi que le respect de consignes strictes pour les systèmes de brumisation à flux descendant alimentés en eau à destination de la consommation humaine.”

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité