• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

La santé en vacances

Char à voile : les précautions à prendre

Déferler sur la plage grâce à la force du vent, c'est le plaisir qu'offre le char à voile. Cette activité ludique, bénéfique pour la santé physique et mentale, comporte néanmoins quelques petits dangers. Suivez le guide pour ne pas vous blesser.

Char à voile : les précautions à prendre Mgfoto/iStock

  • Publié le 15.08.2020 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Pilotez votre char à voile avec l'ensemble de l'équipement (casque, gants, lunettes, vêtements imperméables).
  • Soyez concentrés pour éviter les chutes ou collisions. Anticipez.
  • Munissez-vous de lunettes de soleil, d'eau et de crème solaire pour éviter les désagréments des activités en extérieur.

Ces voiles montées sur un petit bolide animent régulièrement les plages de sable dans le nord et l'ouest de la France. Le char à voile offre de bonnes sensations tout en permettant au corps de s'exprimer et de se dépenser. Cependant, gare aux petits détails qui peuvent vous gâcher une sortie. “Le char à voile nécessite des protections afin de se prémunir de certains désagréments, explique le docteur Jean-Marc Chériaux, médecin fédéral de la Fédération française de char à voile. Il faut des chaussures fermées afin de limiter le risque traumatologique; un casque est indispensable et obligatoire (fourni par les écoles); des lunettes vous seront très utiles contre la projection de sable dans les yeux; des gants utiles contre la traumatologique et les ampoules; et enfin des vêtements imperméables pour ne pas subir le vent, l'humidité ou le froid.”

Le risque majeur de cette pratique est de mal maîtriser son bolide à cause d'une rafale de vent ou d'un mauvais usage de la voile par exemple. “Si vous portez les équipements de sécurité, il n'y a pas beaucoup de risques en marche normale, rassure-t-il. Pour les chutes ou collisions, il faut pouvoir les anticiper.” Quant aux vibrations engendrées par le roulement du char sur du sable non-lisse, ils n'ont pas beaucoup d'effets négatifs sur la santé. “Le but du char n'est pas de se faire secouer dans tous les sens, ça casse la vitesse et les flux laminaires dans les voiles. Alors on évite de rouler sur des sols mous et/ou irréguliers qui n'ont pas grand intérêt sauf en raid ou en compétition, écarte le médecin. Les contre-indications à la pratique du char à voile sont assez réduites mais peuvent se résumer ainsi : toute pathologie susceptible de s'aggraver au cours de l'activité sportive et/ou de compromettre la sécurité.” Selon le registre médicosport-santé, la pratique du char à voile est contre indiquée pour les personnes portant un défibrillateur ou stimulant cardiaque, du diabète de type 1 ou en cas de grossesse.

Dangers classiques des sports en extérieur

Des bienfaits peuvent surgir des méfaits. Si l'activité en plein air apporte une bouffée d'air pour l'esprit, elle expose aussi le corps aux UV. Le port de lunettes de soleil est recommandé pour protéger vos yeux des UV, même en temps couvert. Ces rayons toxiques traversent les nuages et se réverbèrent sur l'eau et le sable clair. Des éléments qui entourent constamment les pilotes de char à voile. Pour cette même raison, le médecin fédéral recommande également de s'appliquer une crème solaire pour limiter les dégâts sur la peau.

Ensuite comme pour toute activité physique, l'hydratation avant et durant l'effort ainsi qu'une petite restauration après l'activité sont de mises.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité