• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Rentrée

Protocole sanitaire : assouplissement de l'accueil scolaire

Le journal Le Monde a révélé que le protocole sanitaire au sein des établissements de l'éducation national a été mis à jour fin juillet. Il contient des règles de non-contamination permettant à l'ensemble des élèves de suivre une scolarité ‘normale’ pour la rentrée.

Protocole sanitaire : assouplissement de l'accueil scolaire FamVeld/iStock

  • Publié le 07.08.2020 à 19h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'étau se dessert autour des conditions d'accueil à l'école. Alors que les établissements scolaires étaient astreints à des règles draconiennes lors du confinement et du déconfinement, l'Éducation nationale poursuit l'allègement du protocole sanitaire contre la Covid-19. Ce 20 juillet, le ministère a mis à jour et diffusé auprès des recteurs d'académie une nouvelle version du protocole.“À moins d'un brutal changement de contexte sanitaire, cette version devrait être la dernière d'ici la rentrée” a déclaré le ministère de l'Éducation nationale au journal Le Monde.

Dans cette version, la distanciation sociale est assouplie. Elle fut de 4 m² durant le confinement, puis allégée à 1m lors de la reprise du 22 juin, et elle “n'est désormais plus obligatoire lorsqu'elle n'est pas matériellement possible ou qu'elle ne permet pas d'accueillir la totalité des élèves" dans les lieux clos, par contre elle a été abrogée dans les espaces extérieurs. De même, le port du masque demeure obligatoire pour les plus de 11 ans aussi bien en intérieur qu'en extérieur, lors de la classe et durant la récréation “lorsque la distanciation d'un mètre ne peut être garantie et qu'ils sont placés face à face ou côte à côte." Seule dérogation pour les enseignants de maternelle qui peuvent le retirer en cours.

Autre allégement : le non-brassage des classes et groupes d'élèves n'est plus obligatoire. “En fonction de leur taille, les écoles et établissements scolaires organisent le déroulement de la journée et des activités scolaires pour limiter, dans la mesure du possible, les regroupements et les croisements importants”, détaille le nouveau protocole. Cependant, le ministère suggère de limiter au maximum les regroupements en étalant les horaires d'arrivée et de départ.

Élèves et contamination à la Covid-19

La récréation bénéficie également de cet assouplissement : “L'accès aux jeux, aux bancs et espaces collectifs extérieurs est autorisé. La mise à disposition d'objets partagés au sein d'une même classe ou d'un même groupe constitué (ballons, jouets, livres, jeux, journaux, dépliants réutilisables, crayons, etc.) est permise” annonce le protocole sanitaire. L'aération des locaux est suggérée trois fois par jour, leur désinfection et nettoyage est toujours demandé au moins une fois par jour comme lors du protocole du 22 juin dernier.

Une désescalade sanitaire qui pourra augmenter la confusion des parents, au début de la crise il était suggéré que les enfants propageaient facilement le virus. Une affirmation qui était basée sur une comparaison avec la grippe saisonnière et qui se révèle chaque jour remise en question voir démentie par les études scientifiques. La Société française de pédiatrie demandait le retour des enfants dans leur établissement scolaire ainsi qu'un allégement et simplification des protocoles sanitaires dès le 26 avril. Dans leur tribune du 11 juin dernier, ils regrettaient "en dépit des données scientifiques internationales qui s'accumulent et confirment que les enfants, les adolescents et les spécialistes de santé physique, psychique et sociale n'ont pas encore été entendus, écrivaient à l'époque la Société. L'ensemble des sociétés de pédiatrie renouvèlent plus que jamais sa demande de réouverture complète et sans délai des écoles et de toutes les collectivités dont nos enfants vont grandement bénéficier." Une demande aujourd'hui exhaussée par le protocole du 22 juin mais également dans la dernière mouture. L'Institut Pasteur a publié une étude fin juin montrant que le virus ne se transmettait pas de manière importante entre élèves ou vers le professeur. Les parents et professeurs accepteront-ils ce nouveau protocole ?

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité