• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Mondialisation

En Chine, un poulet brésilien contenait des traces de coronavirus

Lors d’un contrôle en Chine, les autorités ont constaté la présence du SARS-CoV-2 sur des ailes de poulet congelées. 

En Chine, un poulet brésilien contenait des traces de coronavirus Photosiber/iStock

  • Publié le 14.08.2020 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Les hommes ne voyagent plus, mais les marchandises continuent de circuler à travers le monde. La Covid-19 aussi. À Shenzhen (Chine), des traces du virus ont été retrouvées sur des ailes de poulet congelées, importées du Brésil. Les personnes ayant été en contact avec la viande ont été dépistées mais aucune n’a été testée positive à la Covid-19. 

Des traces de virus sur des crevettes 

Jeudi 11 août, la mairie de la ville de Wuhu, dans la province chinoise de l’Anhui a déclaré avoir trouvé des traces du virus sur des emballages de crevettes équatoriennes, stockées dans le congélateur d’un restaurant. Au début du mois de juillet, du virus avait été retrouvé sur le même type de produit. En revanche, les crevettes et l’intérieur des paquets n’étaient pas contaminés.

Quelques semaines plus tôt, un foyer épidémique est apparu dans le sud de Pékin : plusieurs centaines de personnes ont été testées positives au nouveau coronavirus. Les autorités avaient alors découvert des traces du virus sur des planches à découper, utilisées pour préparer du saumon importé. Le marché a été fermé. 

Des importations interrompues 

Les autorités chinoises ont interdit les importations de certaines entreprises situées dans des pays jugés à risque : les abattoirs allemands Tönnies, où un foyer a été découvert au mois de juin et le volailler américain Tyson Foods, lui aussi concerné par des contaminations dans ses établissements. Dans le cas du poulet brésilien, ces découvertes ne devraient pas arranger l’industrie du pays sud-américain. En 2017, le Brésil était le plus important fournisseur de poulet surgelé en Chine, ses parts de marché n’ont fait que diminuer depuis. 

La viande contaminée peut-elle nous transmettre le virus? 

Une personne peut facilement déposer le virus sur un produit alimentaire : en toussant, en éternuant ou en touchant le produit après avoir touché son visage. L’inverse est plus compliqué. Si des études doivent le confirmer, les scientifiques estiment peu probable qu’une contamination puisse avoir lieu via le système digestif. Comme l’explique le site Vidal, "les symptômes gastro-intestinaux existant chez des patients seraient liés, en premier lieu, à une diffusion systémique du virus entraînant une atteinte du système digestif, plutôt qu'à une entrée directe par voie digestive". Pour éviter tout risque, il faut laver les aliments consommés crus et laisser reposer au moins une journée ceux ne pouvant être lavés. Il est primordial aussi de se laver les mains après avoir fait des courses, après les avoir rangées, avant de cuisiner et avant de passer à table.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité