• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Cancer de la femme

Soigner le cancer du sein grâce à une seule séance de radiothérapie

Des chercheurs montrent que cette technique est aussi efficace qu’un traitement basé sur plusieurs séances de radiothérapie. 

Soigner le cancer du sein grâce à une seule séance de radiothérapie Mark Kostich/ISTOCK

  • Publié le 23.08.2020 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • L'étude, menée sur 2 300 femmes atteintes d'un cancer du sein, a montré qu'une seule séance de radiothérapie juste après l'opération était plus efficaces que plusieurs séances pour éliminer les tumeurs.
  • De plus, cette unique séance péro-opératoire est moins susceptible de déclencher des effets secondaires contraignants.

Soigner le cancer du sein rapidement lorsqu’il est détecté à un stade précoce. Dans le British Medical Journal, des scientifiques prouvent que c’est possible. Une seule séance de radiothérapie, réalisée immédiatement après l’opération chirurgicale, destinée à retirer la tumeur, permettrait de soigner le cancer du sein. Cette radiothérapie péro-opératoire doit être faite dans la zone qui entoure la tumeur. Aujourd’hui, plusieurs séances, sur toute la poitrine, sont nécessaires pour traiter le cancer. 

Des différences peu significatives entre les deux méthodes

2 298 femmes de plus de 45 ans ont participé à l’étude. 1 140 ont reçu la radiothérapie péro-opératoire et 1 158 la radiothérapie en plusieurs séances. Pour ce groupe, les séances étaient quotidiennes pendant les 3 à 6 semaines suivant l’opération. 

D’après les résultats de l’étude, cette nouvelle méthode de radiothérapie permet d’éviter le traitement classique dans 80% des cas. Les effets secondaires recensés sont moins nombreux, et il n’y a pas de différence de taux de survie entre les deux méthodes. Le taux de rechute était 1,16% plus élevé pour les femmes ayant été soignées avec la radiothérapie péro-opératoire, mais les chercheurs expliquent que cela n’est pas signifiant cliniquement. Sur le suivi de longue durée, jusqu’à 18 ans après le traitement, les scientifiques précisent qu’il n’y avait pas de différences significatives entre les deux techniques que ce soit sur les rechutes, la survie, le risque de mastectomie, etc. 

Soulager les femmes souffrant d’un cancer du sein 

Pour les chercheurs, cette méthode devrait être accessible au personnel soignant et discutée avec les patientes lorsqu’une chirurgie pour un cancer du sein est programmée. Cela pourrait permettre aux femmes d’éviter des traitements longs et contraignants. "L'appréhension des examens et des traitements, les déplacements fréquents, l'attente lors des rendez-vous et la radiothérapie elle-même peuvent provoquer une fatigue physique ou morale", rappelle l’Institut national du cancer. Certaines femmes ressentent d’autres effets secondaires sur le plus long terme comme des troubles cutanés, des douleurs, des raideurs ou des troubles cardiaques. 

Dépister tôt pour améliorer les chances de survie 

Le cancer du sein est le cancer plus fréquent chez la femme : il se développe généralement en plusieurs mois, voire en plusieurs années. Plus il est dépisté tôt, plus il est possible de le soigner : d’après l’Assurance maladie, s’il est détecté à un stade précoce, il y a 99% de chances de survie à 5 ans, contre 26% s’il est dépisté à un stade tardif. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité