• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Vapotage

La cigarette électronique détruirait bien les cellules pulmonaires 

La dangerosité des cigarettes électroniques justifierait "une évaluation toxicologique plus approfondie".

La cigarette électronique détruirait bien les cellules pulmonaires  PavelKant / istock.

  • Publié le 10.09.2020 à 14h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les vapeurs des e-cigarettes détruiraient les cellules pulmonaires. 
  • Le débat sur la recommandation des cigarettes électroniques dans le cadre du sevrage tabagique est relancé.

Une nouvelle étude confirme la dangerosité des cigarettes électroniques, dont les vapeurs détruiraient les cellules pulmonaires. 

Face à une habitude de consommation aux "proportions épidémiques", des chercheurs de l’université Duke (États-Unis) ont analysé l’évolution des cellules qui tapissent les bronches lorsqu’elles sont exposées aux arômes des e-cigarettes (vanille, cannelle, fruits), puis à ces mêmes parfums mélangés à des solvants (propylène glycol ou glycérine végétale) nécessaires à la fabrication des vapoteuses. Conclusion : "l'exposition à certains aldéhydes altère des paramètres clés du métabolisme cellulaire", notent les chercheurs.

Effets pharmacologiques, métaboliques et toxicologiques

Ils ajoutent : "les nouveaux produits de réaction chimique formés dans les liquides de la e-cigarette, tels que les acétals aldéhyde-PG aromatisés, ont de puissants effets pharmacologiques, métaboliques et toxicologiques, qui sont différents de leurs constituants d'origine. De ce fait, la sécurité sanitaire de l'e-cigarette nécessite une évaluation toxicologique plus approfondie".

"Ces travaux montrent que le liquide pour les cigarettes électroniques a été mis à la disposition des consommateurs sans une compréhension et des tests de sécurité adéquats. Ils soulignent le fait que les cigarettes électroniques ne peuvent pas être considérées comme une alternative sûre aux cigarettes au tabac", estime dans Futura Santé Jorgen Vestbo, membre du conseil d'administration de la Société européenne des maladies respiratoires à l'occasion de son dernier congrès virtuel. Il appelle les autorités à prendre les mesures nécessaires "pour réduire les risques autant que possible".

"Incontestablement nocive"

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a qualifié l’année dernière la cigarette électronique "d’incontestablement nocive", soulignant des risques d'irritation des voies respiratoires, de la gorge et des yeux, ou encore le risque d'effets cardiovasculaires. L’institut avait même conclu qu’elle "ne devrait pas être promue comme une aide au sevrage", provoquant un vif débat sur la Toile.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité