• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Covid-19

Port du masque, rassemblements, soirées : de nouvelles mesures restrictives à Bordeaux et Marseille

Les préfets de Gironde et des Bouches-du-Rhône ont annoncé ce lundi de nouvelles restrictions locales pour lutter contre le coronavirus.

Port du masque, rassemblements, soirées : de nouvelles mesures restrictives à Bordeaux et Marseille Xantana/iStock

  • Publié le 14.09.2020 à 20h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • En Gironde : limitation des regroupements, fêtes interdites et déploiement de plus de gendarmes et CRS pour faire respecter ces mesures.
  • Dans les Bouches-du-Rhône, 27 communes ont un taux d'incidence qui dépasse 100 cas pour 100 000 personnes et le port du masque y est obligatoire dans tous les lieux publics.
  • Les bars, restaurants et cafés restent fermés de 6h30 à 00h dans les Bouches-du-Rhône.

Vendredi 11 septembre dernier, Jean Castex a dévoilé une série de mesures prises par le conseil de défense pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus SARS-CoV-2. Outre plusieurs mesures nationales, il a notamment visé Marseille et Bordeaux comme zones particulièrement touchées par la circulation du virus. Pour y faire face, il a réclamé des préfets de ces différentes régions de proposer une série de mesures locales pour lutter efficacement contre la propagation de la Covid-19.

Des contrôles accrus sur le respect des gestes barrières

La préfète de Gironde, Fabienne Buccio, est la première à avoir pris la parole pour dévoiler les mesures prises dans son département. Les capacités de rassemblement ont été réduites : le nombre maximal de personnes pouvant assister à un évènement public a été abaissé à 1 000 (contre 5 000 au niveau national) et les regroupements dans les parcs ou sur les quais ont été réduit à 10 personnes. Les soirées dansantes, que ce soit dans des bars ou pendant les mariages, sont désormais interdites, tout comme les soirées étudiantes. Les journées du patrimoine ont été annulées et les sorties scolaires suspendues. De nouveaux centres de dépistage vont ouvrir.

Pour veiller au bon respect de ces mesures, des gendarmes mobiles et une unité de CRS sont déployés. Fabienne Buccio promet une “verbalisation accrue pour non-port du masque” et s’attend à ce que les autorités se montrent “très fermes à l’encontre des comportements à risques.” De plus, la préfecture pourra décider, de la veille pour le lendemain, la fermeture des établissements qui ne respecteraient pas ces règles, comme les bars ou les restaurants. “Nous allons contrôler et sanctionner ceux qui ne jouent pas le jeu”, a annoncé la préfète. D’ici 15 jours, un premier bilan sur l’effet de ces mesures sera effectué.

27 communes pointées du doigt dans les Bouches-du-Rhône

Dans les Bouches-du-Rhône, une différence est faite entre les communes. Dans le département, Christophe Mirmand, le préfet, a pointé 27 communes à cause de leur taux d’incidence qui dépasse 100 pour 100 000. Pour elles, le port du masque obligatoire est étendu à tous les lieux publics, à l’exception des espaces naturels de grande dimension comme les Calanques. Pour les autres villes, le port du masque n’est obligatoire que dans les lieux publics les plus fréquentés (marchés, établissements scolaires, attentes dans les transports en commun). Dans le cadre des mesures de protection de la population, les visites dans les Ehpad sont limitées à une par jour par deux personnes maximums.

Concernant la vie quotidienne, l’objectif des nouvelles mesures est de concilier sa poursuite dans un objectif de lutte contre la reprise épidémique. Les bars, restaurants et cafés continueront à être fermés “de 00h30 à 6h”, a indiqué le préfet. Les soirées dansantes, la diffusion de musique sur la voie publique susceptible de générer un rassemblement, les fêtes étudiantes ou encore les sorties scolaires sont toutes interdites. Comem à Bordeaux, les grands évènements prévus ces prochains jours (journée européenne du patrimoine, fête des voisins, foire internationale de Marseille) sont annulés. Les grands rassemblements ne peuvent désormais accueillir que 1 000 personnes.

 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité