• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Protéines végétales

Cancer des os : le soja améliore le traitement post-opératoire

Le soja permet de réduire le nombre de cellules cancéreuses et de diminuer l’inflammation. 

Cancer des os : le soja améliore le traitement post-opératoire Harbucks/ISTOCK

  • Publié le 20.09.2020 à 17h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • D’après une recherche de l’université d’Etat de Washington, le soja serait très efficace dans le traitement post-opératoire du cancer des os.
  • L’idée des chercheurs est de trouver des options de traitement moins douloureuses. 

Le soja aiderait à lutter contre l’obésité, améliorerait les chances de survie du cancer du sein et protégerait les femmes ménopausées de l’ostéoporose. Ce ne seraient pas les seuls bienfaits de cette protéine végétale. D’après une recherche de l’université d’Etat de Washington, elle serait très efficace dans le traitement post-opératoire du cancer des os. Les conclusions de leurs travaux ont été publiées dans la revue spécialisée Acta Biomaterialia. 

Une prise en charge douloureuse 

Le cancer des os est rare, il concerne principalement les jeunes adultes et les enfants. Les rechutes sont fréquentes malgré les avancées médicales. Aujourd’hui, son traitement repose sur la chirurgie pour retirer la tumeur et sur la chimiothérapie avant et après l’opération. Des parties de l’os sont souvent enlevées et remplacées par des prothèses, qui provoquent des inflammations douloureuses chez les patients. L’idée des chercheurs de l’université d’Etat de Washington est de trouver des options de traitement moins douloureuses. 

Des techniques alternatives et naturelles 

Dans cette étude, ils ont utilisé l’impression 3D pour créer des pièces semblables aux os de patients atteints de la maladie. À l’intérieur de celles-ci, ils ont intégré trois composés chimiques du soja. Ils les ont placé dans des échantillons contenant des cellules cancéreuses. Au bout de 11 jours, l’un des composés à permis de réduire de 90% la viabilité des cellules cancéreuses. Les deux autres ont augmenté la croissance des cellules saines.

L’essai de cette technologie sur des animaux a montré une diminution de l’inflammation, que les chercheurs jugent bénéfique aussi bien pour la santé osseuse que pour la récupération. Pour les scientifiques, ces résultats sont une aide importante dans la compréhension des techniques thérapeutiques, et pourraient permettre "d’utiliser les greffes d’os synthétique comme un outil pour distribuer des médicaments", précise la co-autrice de l’étude Susmita Bose. "En utilisant ces traitements naturels, il est possible d’agir sur la santé humaine avec très peu d’effets secondaires voire aucun, même si l’un des enjeux actuels est le contrôle de leur composition", explique-t-elle. 

Attention aux contre-indications

Chez certaines personnes, la consommation de soja est formellement déconseillée. Comme le rappelle Vidal, le soja a une forte concentration en isoflavones, une substance proche des œstrogènes, cela peut provoquer des interactions avec des médicaments. Les compléments alimentaires à base de soja sont ainsi déconseillés pour les personnes ayant des antécédents de cancer du sein, de l’utérus ou de l’ovaire, pour les hommes atteints de troubles de la prostate et chez les enfants et les pré-adolescents, dont l’organisme est sensible aux oestrogènes.  

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité