• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Journée nationale de lutte

Méningite : un appel à la vigilance et à la vaccination

Alors que la journée nationale de lutte contre les méningites se tiendra ce samedi, les urgentistes appellent à la vigilance des familles et des professionnels de santé en ce contexte pandémique.

Méningite : un appel à la vigilance et à la vaccination Pornpak Khunatorn/iStock

  • Publié le 02.10.2020 à 18h45
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les urgentistes appellent à la vigilance des familles concernant la méningite, une maladie foudroyante et meurtrière.
  • Ensemble contre les méningites et la SFMU recommandent également aux familles de vacciner leurs enfants.

Les urgentistes appellent à la vigilance des familles concernant la méningite, une maladie qui peut emporter un adolescent en moins de 24 heures. La Société française de médecine d’urgence (SFMU) et le collectif Ensemble contre les méningites encouragent également les parents à faire vacciner leurs enfants.

Dès l’apparition des premiers symptômes d’une méningite bactérienne (voir le schéma ci-dessous), il faut réagir au plus vite en allant aux urgences. Problème : ces indicateurs physiologiques sont non spécifiques, difficiles à identifier et méconnus du grand public. “Ils peuvent prendre l’apparence d’une grippe, ou, dans le contexte actuel, d’un cas de Covid-19. Un temps précieux peut être perdu, et la prise en charge n’intervient alors que lorsque la maladie est déjà à un stade avancé", avertit la docteure Agnès Ricard-Hibon, présidente de la Société française de médecine d’urgence.

Plusieurs taches de couleur rouge foncé sur la peau

L’apparition d’une ou plusieurs taches de couleur rouge foncé sur la peau, souvent au niveau des jambes, doit notamment alerter, sous peine d’une probable amputation. Ces taches ne démangent pas, ne sont pas en relief et surtout, ne disparaissent pas lorsqu’on appuie dessus.

“Au moindre doute sur l’état de santé de son enfant, il est important d’appeler le 15. Chaque minute de perdue engage le pronostic vital. La nécessité de consulter rapidement est une priorité et les difficultés d’accès rapide à un médecin traitant peuvent entrainer des conséquences graves. Devant des signes d’alertes, l’appel au 15 donne accès à un médecin H24 qui analyse l’état de santé de votre enfant et permet de traiter rapidement la maladie”, résume Agnès Ricard-Hibon. “Dans tous les cas, il est important de se fier à son instinct car un enfant qui n’est pas comme d’habitude peut être un véritable signal d’alerte", complète Patricia Merhant Sorel, co-fondatrice du collectif Ensemble contre les méningites et présidente de l’association Petit Ange - Ensemble contre les méningites.

Un éventuel renoncement à consulter aux urgences cet hiver

Médecins urgentistes et représentants de patients s’inquiètent aussi d’un éventuel renoncement à consulter aux urgences cet hiver, attitude qu’ils invitent à combattre, malgré la Covid-19. Ensemble contre les méningites et la SFMU recommandent également aux familles de vacciner leurs enfants. “La vaccination est à ce jour le seul moyen véritablement efficace d’éviter la survenue d’une méningite bactérienne. Un vaccin existe pour le méningocoque B, mais il ne fait pas partie du calendrier de vaccination obligatoire du nourrisson", conclut Jimmy Voisine, co-fondateur d’Ensemble contre les méningites et président de Méningites France - Association Audrey. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité