• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Transit intestinal

La constipation pendant la grossesse et après l’accouchement concerne 40% des femmes

La plus forte fréquence de problèmes de transit chez les femmes enceintes serait due à une baisse de l’activité physique et à une hydratation insuffisante.

La constipation pendant la grossesse et après l’accouchement concerne 40% des femmes leszekglasner/iStock

  • Publié le 19.10.2020 à 16h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les risques de constipation s'estompent progressivement après l'accouchement, pour redevenir similaires à ceux d'une femme non enceinte un mois après.
  • Les femmes enceintes sont plus sujettes à la constipation au deuxième et au troisième trimestre de grossesse, à cause notamment d'une relâchement de l'hydratation et de l'activité physique à mesure que le bébé grandit

L’accouchement fait travailler le ventre et toutes ses fonctions. D’après une étude de l’université de l’Est de la Finlande publiée le 8 octobre 2020 dans l’International Journal of Obstetrics & Gynaecology, deux tiers des femmes souffriraient de problèmes de constipation pendant et après leur accouchement. La constipation est un problème commun, qui résulte le plus souvent d’une alimentation pauvre en fibres. Ce phénomène incommodant s’accentue avec l’âge. 

La constipation varie en fonction du type d’accouchement

L’étude finlandaise s’est concentrée sur la constipation et d’autres problèmes gastro-intestinaux d’un millier de femmes en âge de procréer, lors de leur deuxième et troisième trimestre de grossesse, ainsi que la période suivant l’accouchement. Le groupe contrôle était quant à lui composé de 200 femmes qui n’étaient pas enceintes au moment de l’expérience.

Les résultats ont démontré que 44% des femmes avaient des problèmes de constipation au second semestre et que 36% en avait au troisième trimestre. Les chercheurs ont également remarqué que le type d’accouchement faisait varier la constipation, puisque 47% des femmes ayant accouché par voies naturelles étaient sujettes à ce problème, contre 57% pour celles ayant bénéficié d’une césarienne. A titre de comparaison, la constipation touchait 21% des femmes qui n’étaient pas enceintes. 

Si le pourcentage peut paraître élevé, il n’y a rien d’étrange à voir des femmes enceintes souffrir de constipation. “La constipation pendant la grossesse est plus fréquente chez les femmes qui en ont déjà souffert avant la grossesse, ou pendant leur éventuelle grossesse antérieure”, affirme Moona Kuronen, l’autrice de l’article. Les autres problèmes gastro-intestinaux fréquemment signalés par les futures mères comprennent des sensations de soif et de pression, ainsi que des flatulences”. 

Un manque d’hydratation et d’activité physique

Chez la femme, les problèmes de constipation sont fréquents avant et juste après l’accouchement. Les médecins pensent que cette complication intestinale viendrait d’une trop grande sédentarité et d’un manque d’hydratation. De plus, les lésions des muscles pelviens lors d’un accouchement par voie naturelle peuvent causer des problèmes intestinaux, tout comme les douleurs chirurgicales après une césarienne. “La douleur des premiers jours suivant l'accouchement doit être gérée de manière à ce que la nouvelle mère puisse se déplacer le plus rapidement possible, que l'enfant ait été mis au monde par voie basse ou par césarienne, insiste Moona Kuronen. La douleur ne doit pas empêcher l'évacuation normale des selles, et les analgésiques utilisés doivent ralentir les selles le moins possible.”

La pratique d’une activité physique quotidienne, une alimentation riche en fibres et une bonne hydratation sont les clés pour prévenir les problèmes de constipation. La constipation n’est pas un problème à prendre à la légère, puisque dans sa forme sévère, elle peut entraîner les risques d’hémorroïdes, d’incontinence urinaire et fécale voire même causer un prolapsus des organes pelviens. 

Néanmoins, les chercheurs insistent sur le fait que le transit reprend son cours normal rapidement une fois l’accouchement passé. Un mois après l’accouchement, les problèmes de constipation des mères sont similaires à ceux de femmes qui ne sont pas enceintes. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité