• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

CBD

Covid-19 : le CBD limiterait les lésions pulmonaires

Le cannabidiol, le CBD, aiderait à réduire les dommages pulmonaires causés par une infection à la Covid-19.

Covid-19 : le CBD limiterait les lésions pulmonaires IRA_EVVA/iStock

  • Publié le 23.10.2020 à 16h45
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le CBD augmente les niveaux d'apeline qui sont proches de zéro chez les patients qui ont un syndrome de détresse respiratoire mortelle
  • Remonter les niveaux d'apeline pourrait permettre de limiter le choc cytokine qui entraîne une surréaction du système immunitaire qui provoque les lésions pulmonaires.
Fumer du CBD aide à réduire les dégâts pulmonaires de la Covid-19. Cette phrase peut paraître étonnante sachant que fumer du cannabis est associé à des risques d’inflammation pulmonaire. Pourtant, des chercheurs américains du Medical College of Georgia (MCG) de l’université d’Augusta ont découvert que le cannabidiol, le nom complet du CBD, aide à réduire les dommages pulmonaires causés par la Covid-19. Ils ont publié les résultats de leur recherche le 15 octobre dans le Journal of Cellular and Molecular Medicine.

Le CBD remet les niveaux d’apeline à la normale

La clé du CBD pour prévenir les lésions se situe dans les niveaux d’apeline. Cette molécule protectrice est fabriquée par les cellules du sang, du cerveau, du cœur, des poumons et des tissus adipeux, et joue un rôle dans la régulation de la pression artérielle tout en réduisant l’inflammation. Les chercheurs se sont rendu compte que les patients qui développent des lésions pulmonaires ont de faibles taux d’apeline. Ces faibles niveaux sont causés par le choc cytokinique engendré par l’infection à la Covid-19 qui conduit le système immunitaire à surréagir et provoquer l’inflammation.

Les chercheurs ont remarqué que le CBD permet d’augmenter les niveaux d’apeline et de réduire la tempête cytokine, conduisant à réduire les lésions pulmonaires. Les niveaux de cette molécule, proche de zéro chez les patients qui ont un syndrome de détresse respiratoire mortelle augmentent 20 fois après avoir pris du CBD. “Le CBD l'a presque ramenée à un niveau normal”, a déclaré le Dr Jack Yu, médecin scientifique et chef de la chirurgie plastique pédiatrique et auteur principal de l’étude.

Des résultats à confirmer

Ces résultats sont le fruit d’une étude observationnelle et doivent être confirmés. Quoi qu’il en soit, il est prouvé que le CBD entraîne une augmentation d’apeline. “C'est une association mais nous ne savons pas encore ce qui est causal, mais c'est un très bon indicateur de la maladie”, a poursuivi le Dr Babak Baban, immunologiste et auteur de cette étude.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité