• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Passage à l'heure d'hiver

Sommeil : 4 conseils pour limiter les effets du changement d'heure

Dans la nuit de samedi à dimanche, nous avons reculé nos montres pour passer à l'heure d'hiver. Voici quatre conseils pour limiter les effets de ce changement sur la santé.

Sommeil : 4 conseils pour limiter les effets du changement d'heure evgenyatamanenko /istock.

  • Publié le 25.10.2020 à 20h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Selon le bulletin épidémiologique 2019 de Santé Publique France, plus de 13% de Français souffrent d'insomnies chroniques. Ces personnes peuvent éprouver des difficultés à s'adapter au changement d'heure saisonnier, tout comme les bébés, les enfants en bas âge ou les personnes âgées. Alors que nous venons de passer à l'heure d'hiver, comment s'habituer progressivement à ce changement de rythme tout en limitant les effets délétères sur le sommeil ?

1- Redéfinir son rythme 

Le conseil le plus souvent délivré par les professionnels de santé consiste à décaler progressivement ses heures de lever et de coucher un jour avant (voire une semaine pour les plus petits) la date prévue du changement d'heure. Une fois que le changement est passé, on peut donc continuer à se caler sur ce rythme, afin de profiter un maximum du petit bonus de sommeil octroyé par l'heure d'hiver et remplir son "quota" de sommeil (établi entre 7h et 9h par nuit chez les adultes). 

2 - Limiter l'exposition aux écrans 

Il est également conseillé de réduire le temps passé devant les écrans, la lumière bleue étant connue pour ses effets perturbateurs sur le sommeil

3 - Surveiller son alimentation

L'une des solutions efficaces pour lutter contre d'éventuelles insomnies provoquées par le changement d'heure saisonnier consiste aussi à porter une attention particulière à son alimentation. Par exemple en privilégiant les aliments riches en sucres "naturels" comme les fruits, qui permettent de faire le plein de vitamines et dont l'index glycémique moins élevé favorise l'endormissement. 

4 - Ne pas négliger les bienfaits du sexe 

L'activité physique, dont font notamment partie les rapports sexuels, jouent également un rôle déterminant sur la qualité de nos nuits. "Sachez que la qualité du sommeil est étroitement liée à... la qualité des rapports sexuels ! Donc une bonne nuit de sommeil peut passer aussi par une bonne nuit d'autres choses", explique le médecin généraliste Dr Jimmy Mohamed à Europe 1.
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité