• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Traumatisme

Décès de Maradona : peut-être dû à un hématome sous-dural

Au début du mois, un hématome dans le cerveau a été détecté chez la star du football argentin qui s’est éteinte mercredi 25 novembre d’un arrêt cardiaque.

Décès de Maradona : peut-être dû à un hématome sous-dural nicola violetto/iStock

  • Publié le 27.11.2020 à 14h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • L'hématome sous dural est un écoulement anormal de sang entre le cerveau et la dure-mère, qui enveloppe le système nerveux.
  • Un tel hématome provoque généralement des lésions neurologiques.
  • Une autopsie du corps de la star argentine va être réalisée pour mieux comprendre les circonstances de sa mort.

Après les larmes de tristesse suite au décès de la légende argentine du football Diego Maradona, viennent les questions sur les causes de son décès. Si “el pibe de oro”, “le gamin en or”, son surnom, n’a jamais caché avoir mené une vie d’excès, sa mort est la conséquence d’un arrêt cardiaque. Quelques semaines plus tôt, il avait subi une opération d’un hématome au cerveau, alors qualifiée “d’opération de routine” par son médecin personnel Leopoldo Luque. Après avoir passé quelques jours à l’hôpital, il est rentré chez lui. Sans qu’un lien direct ne soit établi entre l’hématome sous-dural et l’arrêt cardiaque, focus sur cette pathologie.

Un hématome causé par un traumatisme crânien

Le 2 novembre dernier, Diego Maradona a été admis d’urgence à l’hôpital après la découverte d’un hématome sous-dural. Cette maladie se caractérise par un écoulement anormal de sang entre le cerveau et la dure-mère, qui enveloppe le système nerveux. L’hématome se trouve bloqué dans cet interstice et le sang s’y accumule jusqu’à provoquer une compression du cerveau. Si rien n’est fait, l’hématome peut conduire au déchirement de l’arachnoïde – l’une des trois méninges – et du liquide céphalo-rachidien peut se répandre et augmenter la pression sur le cerveau.

L’Argentin a subi une opération qui a duré deux heures visant à éliminer l’hématome. “L’hématome a pu être évacué avec succès, avait alors commenté son médecin personnel. Diego a bien toléré la chirurgie. Il est réveillé et tout va bien.” Plusieurs médias locaux ont annoncé qu’il s’agit d’un hématome sous-dural chronique. Ces derniers diffèrent des hématomes sous-duraux aigus qui constituent une urgence médicale. Quand ils sont chroniques, leur formation se fait progressivement sur plusieurs semaines ou mois à la suite d’un traumatisme crânien. Concernant Maradona, il aurait pu être la conséquence d’un choc survenu lors d’un entraînement de boxe, qu’il pratiquait, ou lors d’une chute pendant un tournoi de football en décembre 2019.

Une autopsie va être réalisée

Un tel hématome, qu’il soit chronique ou aigu, provoque généralement des lésions neurologiques. En parlant de Diego Maradona, le médecin neurologue Alejandro Andersson a confirmé au média argentin Infobae qu’il pouvait “y avoir des cas dans lesquels se manifestent des séquelles neurologiques comme des troubles moteurs ou des crises d’épilepsie”. Au moment de la sortie d’hôpital de la gloire argentine, son avocat, Matias Moral, s’était pourtant voulu rassurant, indiquant que le plus dur est passé. “Il a vécu le pire moment de sa vie. C’est un miracle que cet hématome sous-dural, qui aurait pu lui coûter la vie, ait été détecté. Il est entier, il veut se retaper, Maradona est là pour encore un moment.”

Une autopsie du corps de la star argentine va être réalisée pour mieux comprendre les circonstances de sa mort “qui n’a que des caractéristiques naturelles”, a précisé le procureur John Broyard.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES