• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Cigarette

Mois sans tabac : fumer augmente les risques de cancer de la vessie

Le tabagisme cause plus de la moitié de tous les cas de cancer de la vessie et les fumeurs sont trois fois plus susceptibles de développer ce cancer.

Mois sans tabac : fumer augmente les risques de cancer de la vessie Serhii Sobolevskyi/iStock

  • Publié le 28.11.2020 à 14h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les mêmes produits chimiques nocifs que vous inhalez lorsque vous fumez s'accumulent dans votre urine, et comme la vessie retient l'urine, elle est exposée à ces toxines à un taux plus élevé que les autres parties du corps.
  • Seuls 28% des Français connaissent le cancer de la vessie.
  • C'est près de quatre fois plus fréquent chez les hommes que chez les femmes.

Arrêtez de fumer, votre vessie vous remerciera. “Tout le monde sait que fumer provoque le cancer du poumon, mais tout le monde ne connait pas toujours le cancer de la vessie, constate le Dr Srinivas Vourganti, urologue au Rush University Medical Center de Chicago, spécialisé dans le traitement de la vessie et d'autres cancers des voies urinaires, dans un communiqué publié le 18 novembre. Les mêmes produits chimiques nocifs que vous inhalez lorsque vous fumez s'accumulent dans votre urine, et comme la vessie retient l'urine, elle est exposée à ces toxines à un taux plus élevé que les autres parties du corps.”

Pas d’outil précoce de dépistage

Le tabagisme cause plus de la moitié de tous les cas de cancer de la vessie et les fumeurs sont trois fois plus susceptibles de développer un cancer de la vessie que les non-fumeurs. “L'exposition à la fumée secondaire et aux solvants et colorants toxiques sont d'autres facteurs de risque importants de cancer de la vessie, de même que les infections récurrentes des voies urinaires et d'autres sources d'irritation chronique de la vessie”, ajoute l’urologue. 

Comme d'autres cancers, le cancer de la vessie est plus facile à traiter lorsqu'il est détecté à un stade précoce. “Comme il n'y a pas de dépistage systématique du cancer de la vessie, comme il y en a pour le cancer du sein ou du côlon, l'outil numéro un dont nous disposons pour diagnostiquer le cancer de la vessie à un stade précoce est lorsqu'un médecin de premier recours commande un test d'urine qui détecte le sang dans l'urine”, détaille le Dr Edward Cherullo, également urologue au Rush University Medical Center de Chicago.

Des symptômes similaires aux infections des voies urinaires

La plupart des Français ont une mauvaise connaissance de cette maladie. Un sondage mené par Opinion Way pour l'Alliance Merck-Pfizer et l’association Cancer Vessie France, révélé par 20 Minutes, avance que seuls 28% des Français connaissent le cancer de la vessie. Le cancer de la vessie est la sixième forme de cancer la plus courante en France. Il est près de quatre fois plus fréquent chez les hommes que chez les femmes. Le risque augmente avec l'âge puisque 9 patients sur 10 ont plus de 55 ans. Les symptômes sont généralement du sang dans l’urine ou des mictions fréquentes et douloureuses. Des signes similaires à ceux des infections des voies urinaires mais peuvent parfois cacher un cancer de la vessie et il est donc important de se faire examiner pour déterminer ce qui se cache derrière ces symptômes.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité