• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Pédiatrie

Il n’est pas anormal qu’un bébé ne fasse pas ses nuits à 6 mois

Les habitudes de sommeil incohérentes d’un bébé de 6 mois sont fréquentes et ne doivent pas inquiéter les parents.

Il n’est pas anormal qu’un bébé ne fasse pas ses nuits à 6 mois dusanpetkovic/iStock

  • Publié le 03.12.2020 à 20h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le sommeil des jeunes enfants doit être vu comme un processus plutôt qu’une étape
  • Les habitudes de sommeil varient considérablement d’un bébé à l’autre mais également d’une nuit à l’autre pour le même bébé

Le sommeil du bébé est souvent une source d’inquiétude chez les parents. Le bercer peut l'aider à s’endormir grâce aux mouvements répétitifs et aux vibrations qui, avec l’habitude, font baisser la garde de l’enfant et le conduisent vers le sommeil. Mais si après 6 mois il continue à mal dormir, il ne faut pas trop s’en inquiéter. C'est ce qu'estiment des chercheurs canadiens de l’université de McGill qui ont mené une étude sur les habitudes de sommeil des nourrissons. Ils ont présenté leurs résultats dans l’édition de décembre de la revue scientifique Sleep Medicine.

Des différences d’une nuit à l’autre pour le même bébé

Le sommeil des jeunes enfants doit être vu comme un processus plutôt qu’une étape, suggèrent les chercheurs. En suivant 44 nourrissons pendant deux semaines, ils ont constaté que les habitudes de sommeil varient considérablement d’un bébé à l’autre mais également d’une nuit à l’autre pour le même bébé. “Bien que des recherches antérieures aient montré que les nourrissons commencent à dormir toute la nuit à différents stades de développement, on en sait peu sur les habitudes de sommeil individuelles nuit après nuit”, a indiqué Marie-Hélène Pennestri, professeure adjointe au Département de psychologie de l'éducation et du conseil à l'université McGill et auteure principale de l’étude.

Pour arriver à ces conclusions, ils ont demandé aux mères de tenir un journal du sommeil de leur bébé de six mois pendant deux semaines. En moyenne, les mères ont déclaré que leur bébé dormait 6 heures consécutives pendant environ 5 nuits sur une période de deux semaines et 8 heures consécutives pendant environ 3 nuits sur la même période. La moitié des nourrissons n'ont jamais dormi 8 heures consécutives.

Le comportement des parents influent sur le sommeil de leur enfant 

Les chercheurs ont également découvert que certaines pratiques parentales influent sur la variabilité des habitudes de sommeil. Par exemple, l'allaitement et le “cododo” modifient les habitudes de sommeil d'une nuit à l'autre : les mères qui allaitent et dorment avec leur bébé sont plus susceptibles d'observer les réveils nocturnes de leur bébé.

Les parents sont souvent exposés à de nombreuses informations contradictoires sur le sommeil des nourrissons, poursuit Marie-Hélène Pennestri. Ils ne devraient pas s'inquiéter si leur bébé ne dort pas toute la nuit à un âge précis, car les habitudes de sommeil diffèrent beaucoup pendant la petite enfance.” Elle note également que les parents et les cliniciens doivent tous deux être conscients que le fait de dormir occasionnellement toute la nuit n'indique pas nécessairement une consolidation de ce comportement.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité