• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Opinion favorable

Greffe de l'utérus : ce qu'en pensent les femmes transgenres

90% des femmes transgenres estiment que la transplantation d'utérus pourrait atténuer leur malaise par rapport à leur sexe biologique.

Greffe de l'utérus : ce qu'en pensent les femmes transgenres Devenorr / istock

  • Publié le 22.01.2021 à 13h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La majorité des femmes transgenres estiment que la transplantation d'un vagin fonctionnel améliorerait leur vie sexuelle (90%), leur qualité de vie globale (90%) et les aiderait à se sentir plus femme (92%).

Selon une nouvelle étude, les femmes transgenres qui se feraient greffer un utérus gagneraient nettement en qualité de vie. 

La recherche, menée auprès de 182 femmes transgenres à l’aide d’un questionnaire en 27 points, est tranchée : 90% des personnes interrogées estiment que la transplantation d'utérus pouvait atténuer leur malaise par rapport à leur sexe biologique.

Désir d'enfant

En allant plus dans le détail : la plupart des femmes transgenres n'avaient pas d'enfants avant leur transition (92%) et ont exprimé le désir d'en avoir à l'avenir (94%). En outre, beaucoup étaient d'accord avec l'idée que la capacité de procréer (94%) et d'avoir des menstruations (88%) amélioreraient la perception de leur féminité. De même, la majorité des répondants estiment que la transplantation d'un vagin fonctionnel améliorerait leur vie sexuelle (90%), leur qualité de vie globale (90%) et les aiderait à se sentir plus femme (92%). Enfin, plus des trois quarts des sondées (77%) ont affirmé qu'elles seraient plus enclines à conserver leur sperme si la transplantation d'utérus devenait une option réaliste.

"Evaluer la faisabilité de cette procédure"

"Ce rapport sur le désir des femmes transgenres de faire une greffe d'utérus encourage à poursuivre les recherches sur des modèles animaux et cadavériques, nécessaires pour évaluer la faisabilité de cette procédure", concluent les auteurs. Aux États-Unis, l’accession de deux femmes transgenres (Sarah McBride et Rachel Levine) à des postes importants et médiatisés conduit de plus en plus de chercheurs à s’intéresser à leur santé.  

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES