• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Baisse des hospitalisations

Covid-19 : en Israël, la vaccination commencerait à faire ses preuves

En Israël, où le quart de la population a déjà reçu la première dose, les vaccins contre la Covid-19 auraient fait chuter de 60% les hospitalisations des plus âgés.

Covid-19 : en Israël, la vaccination commencerait à faire ses preuves mirsad sarajlic / istock.

  • Publié le 27.01.2021 à 14h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • En Israël, les hospitalisations pour Covid-19 ont commencé à diminuer fortement 18 jours après la première injection des vaccins.
  • En France, où la campagne d’immunisation a commencé le 27 décembre dernier, plus d'1 million de personnes ont aujourd’hui reçu une dose de vaccin.

En Israël, très avance sur la vaccination anti-coronavirus, l’immunisation de la population semble commencer à faire ses preuves. Selon une étude réalisée sur 50 777 patients, le vaccin a fait chuter de 60% l’hospitalisation des plus âgés.

"Les hospitalisations ont commencé à diminuer fortement 18 jours après la première injection. Deux jours après la deuxième injection, soit 23 jours après la première, il était constaté une baisse de 60% des hospitalisations parmi les personnes vaccinées âgées de plus de 60 ans", détaille Le Parisien.

Confinement et fermeture des frontières

Reste à savoir si cette baisse des hospitalisations est uniquement due aux vaccins, ou si le confinement très strict établi depuis fin décembre et la fermeture des frontières pèsent aussi dans la balance. "Hormis pour de rares exceptions, nous fermons l'espace aérien afin d'empêcher l'entrée de variants du virus et aussi pour s'assurer que nous avançons rapidement dans notre campagne de vaccination", a déclaré le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou.

Où en est-on en France ? 

Sur 9 millions d’habitants, plus d’un quart des Israéliens ont déjà reçu une dose de vaccins contre la Covid-19, fournis par Pfizer et Moderna. En France, où la campagne d’immunisation a commencé le 27 décembre dernier, plus d'1 million de personnes ont aujourd’hui reçu une dose de vaccin. Malgré les retards de livraison et le non espacement des doses, le ministre de la Santé Olivier Véran estime que l’on n'aura vacciné toute la population que d’ici la fin du mois d'août.

"Il faudrait un minimum de 60% de personnes immunisées dans la population pour arriver à un début d’immunité collective. Il n’est pas impossible qu’on y arrive", rappelle le professeur Jean-Paul Stahl, infectiologue. Une immunité collective dont il ne faut pas attendre qu’elle fasse disparaître la Covid-19. "On a aussi une immunité collective antigrippale en France, ce qui ne dispense pas qu’il y ait des cas de grippe, ni même des épidémies. Simplement, elles sont de moindre importance grâce au vaccin, dont l’efficacité est autour de 70%", compare Jean-Paul Stahl.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité