• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Psychologie

Comment parler de la situation de monoparentalité à son enfant ?

Une situation de monoparentalité peut aussi favoriser l'épanouissement de l'enfant, même si la mère ou le père n'est pas présent.

Comment parler de la situation de monoparentalité à son enfant ? evgenyatamanenko/iStock

  • Publié le 31.01.2021 à 12h00
  • |
  • |
  • |
  • |


C'est en prenant en compte les besoins affectifs de son enfant, que celui-ci peut se développer tout à fait normalement et sainement dans une famille monoparentale. Pour cela, le dialogue, la vérité et l'expression des émotions sont très importantes.

Que dire à son enfant si l'autre parent est parti ou ne veut pas s'impliquer ?

Qu’il s'agisse d'une situation de séparation, de divorce ou une absence de reconnaissance ou d'implication de l'autre parent, parler à son enfant des circonstances entourant sa conception lui permet de connaître les bases sur lesquelles construire son identité. Même en cas d'abandon, il est possible de mettre l'accent sur les personnes présentes dans sa vie comme ses grands-parents, ses oncles ou tantes, ou même des amis de la famille pour le rassurer sur son importance aux yeux des adultes autour de lui.

Pour qu'un enfant comprenne l'amour que vous lui porter, évitez de blâmer l'autre parent ou de manifester votre tristesse pour qu'ils ne se sente pas coupables. À l'inverse, permettez lui d'exprimer ses émotions comme sa colère ou sa tristesse qui sont normal dans le processus de deuil du parent absent.

Que dire à son enfant s'il a été conçu par un parent seul ou si l'autre parent est décédé ?

En cas de décès de l'autre parent, parlez à votre enfant de votre vie ensemble, avec les bons souvenirs et l'amour que ce dernier avait pour lui. Expliquez-lui les causes du décès avec des mots simples qu'il est capable de comprendre. Tout en restant à l'écoute de ses inquiétudes, vous pouvez aussi lui donner un petit objet en souvenir de l'autre parent et garder des rituels en fêtant l'anniversaire du parent décédé par exemple.

Quand on décide d'avoir un enfant seul, par procréation assistée ou adoption par exemple, être le plus transparent possible en restant simple est important pour que votre enfant puisse comprendre ses origines et se construire. L'entourage familial ou amical a aussi un rôle essentiel pour qu'il trouve sa place et se sente aimé par plusieurs adultes.

En savoir plus : "Vivre seul avec papa ou maman" de Catherine Dolto, Colline Faure-Poirée et Frédérick Mansot, éditions Giboulées.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité