• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Santé et travail

L'étude qui démontre les bienfaits du congé maternité

La mise en place de cette mesure sociale en Norvège en 1977 a produit des effets positifs sur la santé des femmes âgées aujourd'hui d'une cinquantaine d'années.

L'étude qui démontre les bienfaits du congé maternité Polina Strelkova/iStock

  • Publié le 10.02.2021 à 16h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les femmes de 50 ans qui ont bénéficié en Norvège d'un congé maternité sont en meilleure santé que celles qui n'ont pas bénéficié de cette mesure
  • Les bienfaits de ce congé s'observent sur l'IMC, la tension artérielle, les taux de cholestérol et le diabète

Le secret d'une bonne santé pour les femmes entre 40 et 50 ans ? Le congé maternité ! Une étude menée par des économistes de l'université de Géorgie sur les mères norvégiennes démontre que la mise en place d'un congé rémunéré à partir de 1977 leur permet quelques décennies plus tard d'en recueillir les bienfaits. Toutes les femmes qui oint accouché après cette date étaient en meilleure santé dans tous les domaines lorsqu'elles atteignaient la cinquantaine.

Un programme pour évaluer le bien-être

Cette étude repose sur l'examen des données de santé de milliers de femmes autour de 50 ans recueillies par l'Institut norvégien de santé publique qui les utilise plus largement dans un programme destiné à évaluer le bien-être dans le pays. Les auteurs ont examiné les données biométriques telles que l'IMC (Indice de Masse Corporelle), la pression artérielle, les taux de cholestérol, les taux de diabète combinées aux taux de douleur autodéclarée, à la santé mentale et au tabagisme.

Résultat, les femmes qui ont eu accès à un congé rémunéré de maternité avaient un IMC inférieur de 2,5 à 3,7% à celles qui n'y avaient pas eu accès, elles étaient 10% moins susceptibles d'avoir une pression artérielle élevée et étaient de 16 à 18M moins touchées par le tabagisme. Mieux, elles étaient de 14 à 20% plus susceptibles de pratiquer une activité physique régulièrement. Et les progrès les plus importants ont été observés chez les femmes à faible revenu.

Réduction du stress

"Nous pensons qu'une réduction du stress, plus de temps pour récupérer de l'accouchement et peut-être la possibilité d'allaiter leur enfant ont joué un rôle", analyse Aline Bütikofer, auteure de cette étude, qui souligne que les extensions des congés payés en Norvège en 1987 et 1992 ont participé à l'amélioration de la santé des femmes de 40 ans.

D'autres études de santé publique avaient déjà révélé les avantages à court terme du congé maternité, aussi bien pour les femmes que pour les enfants. Mais les travaux d'Aline Bütikofer ont permis de préciser les bénéfices à long terme pour les femmes. La chercheuse espère désormais analyser les effets de l'ensemble des mesures sociales -congés maladie, assurance invalidité, prestations de santé- dont ont bénéficié les femmes ayant eu des enfants autour de 1977 sur leur santé et leur qualité de vie au moment de leur départ à la retraite.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité