• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Survie

Pourquoi sensation de dégoût permet d'éviter les infections

La répulsion engendrée par le dégoût est un moyen de survie utilisé par notre organisme pour éviter l’infection.

Pourquoi sensation de dégoût permet d'éviter les infections klebercordeiro/iStock

  • Publié le 24.02.2021 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Plus le niveau de dégoût est important moins il y a d'infections.
  • Le dégoût varie d'un environnement à un autre.
  • Le dégoût ne nous protège pas contre les pandémies comme la Covid-19.

Charles Darwin est le premier à l’avoir imaginé : les humains ont développé un sentiment de dégoût pour aider à éviter les aliments contaminés. Des chercheurs américains de l’université d’État de Washington ont, pour la première fois, testé si une plus grande sensibilité au dégoût des agents pathogènes est associée à moins d'infections. Ils ont présenté les résultats de leurs travaux le 23 février dans le PNAS.

La sensation varie d’une région à une autre 

Les chercheurs ont trouvé une corrélation entre le dégoût et des niveaux bas d’inflammation. “Plus le niveau de dégoût est élevé, plus le niveau de biomarqueurs inflammatoires indicatifs d'infections est bas, a constaté Aaron D. Blackwell, professeur agrégé d'anthropologie à l’université de Washington et co-auteur de l’étude. Bien que l'étude montre que le dégoût fonctionne pour protéger contre l'infection, elle a également montré qu'il varie d'un environnement à l'autre, en fonction de la facilité avec laquelle les gens peuvent éviter certaines choses.” 

Les scientifiques ont également constaté que les niveaux de dégoût augmentent lorsque les gens ont accès à de l'eau fraîche et achètent de la nourriture, pouvant se permettre d'éviter des choses dégoûtantes. Dans les communautés qui dépendent davantage des activités de subsistance comme la chasse et l'agriculture à petite échelle, le dégoût observée est plus faible. Pour cette étude, des participants de trois communautés autochtones équatoriennes ont été invités à évaluer leur niveau de dégoût. Ils ont été testés sur des actions telles que toucher un animal mort, pénétrer dans les excréments d'animaux ou boire une boisson de maïs fermentée. 

Pas de protection contre la Covid-19

Malheureusement, les chercheurs ont indiqué que ce sentiment de dégoût ne nous protège pas contre tous les virus, notamment contre le SARS-CoV-2. “Le dégoût ne nous protège pas très bien contre les pandémies comme la Covid-19 en partie parce qu'il n'y a rien que vous puissiez voir à éviter”, a indiqué Aaron Blackwell au Seattle Times.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité