• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Sexe pandémique

Masturbation et Covid-19 : la recommandation étonnante de l'agence de santé publique de New York

L'agence de santé publique de New York (NY-DOH) a recommandé aux Américains de se masturber pour éviter la diffusion du Sras-cov-2.

Masturbation et Covid-19 :  la recommandation étonnante de l'agence de santé publique de New York Nobilior / istock.

  • Publié le 28.02.2021 à 14h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La NY-DOH recommande aussi de n'avoir des rapports qu'avec des "personnes vivant au même endroit que vous" et de "limiter les contacts, notamment le sexe, avec toutes les personnes extérieures à votre foyer".

"Vous êtes votre partenaire le plus sûr. La masturbation ne propage pas la Covid-19, surtout si vous vous lavez les mains (et nettoyez vos sex toys) avec du savon et de l'eau pour un minimum de 20 secondes avant et après le sexe". Alors que les États-Unis ont dépassé les 500 000 morts, l'agence de santé publique de New York (NY-DOH) a recommandé aux Américains de se masturber pour éviter la diffusion de la Covid-19.

La NY-DOH recommande aussi de n'avoir des rapports qu'avec des "personnes vivant au même endroit que vous" et de "limiter les contacts, notamment le sexe, avec toutes les personnes extérieures à votre foyer".

La Covid-19 a un impact sur la vie sexuelle

De fait, la Covid-19 a un impact sur la vie sexuelle, même chez les Européens. D’abord parce que l’angoisse d’être contaminé via des rapports sexuels est forte chez les célibataires. Selon des chiffres recueillis en Grande Bretagne, où la vaccination contre la Covid-19 est beaucoup plus avancée qu'en France, indiquer que l'on est immunisé sur son profil rend ainsi beaucoup plus populaire sur les applications de rencontre.

Concernant les couples, la libido est aussi fortement impactée par la crise sanitaire. Selon une  étude réalisée par l'Ifop pour Charles.co, un couple sur cinq déclarait ne plus avoir de rapport sexuel en mai 2020, à l’ époque du premier confinement en France. Dans le même temps, 44% des Français affirmaient ne pas avoir eu d'activité sexuelle sur le dernier mois, contre 26% en temps normal.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité