• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Psychologie

Comment gérer les conflits dans la fratrie ?

À l'âge adulte, les dispute de fratrie ont des conséquences bien plus importantes et peuvent mener à une véritable rupture.

Comment gérer les conflits dans la fratrie ? erierika/iStock

  • Publié le 28.02.2021 à 12h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Si se battre avec son frère ou sa sœur quand on est enfant fait partie du développement et de l'apprentissage, certaines fratries n'arrivent pas à gérer cette rivalité et finissent par s'éloigner avec le temps. Savoir faire un travail sur soi-même, et parfois une médiation, peuvent aider à gérer ces conflits qui perdurent à l'âge adulte.

Une relation frères-sœurs très ambivalente

La relation entre frères et sœurs peut souffrir de l'ambivalence d'appartenir à une même famille, et d'avoir partagé des souvenirs très forts pendant de nombreuses années, tout en recherchant la reconnaissance et l'attention de ses parents pour soi tout seul. Pour se rassurer, l'enfant devenu adulte peut chercher à dominer, remplacer un parent ou encore malmener son frère ou sa sœur.

À la faveur d'un événement familial (deuil, rupture, difficultés financières, héritage…), ces relations délétères se fragilisent d'autant plus, laissant apparaître la souffrance et la frustration souvent accumulées pendant des années. Finalement un conflit ouvert fort et passionnel peut éclater et mener éventuellement à une rupture souvent difficile à réparer.

Que faire quand on souffre d'un conflit dans un fratrie ?

Comme tout conflit fraternel souffre de cette ambivalence d'appartenir à un clan mais aussi d'exister par soi-même, le reconnaître et l'accepter c'est déjà savoir se mettre à la bonne distance et s'apaiser. Commencer par un travailler sur soi-même et se remettre en question sur son propre comportement permet de faire son autocritique et d'identifier ses torts pour ensuite éventuellement engager le dialogue.

Cependant, il est inutile de vouloir forcer à engager un dialogue si l'autre n'est pas prêt. Il faut être deux pour faire la paix et trouver la bonne distance qui permet de gérer la jalousie et l'appartenance à la même famille. Faire preuve de patience et de disponibilité pendant cette période, avec éventuellement l'aide d'un psychothérapeute ou d'un médiateur, va permettre, le moment venu, de trouver une relation à la bonne distance entre frères et sœurs.

En savoir plus : "Frères et sœurs pour toujours : L'empreinte de la fratrie sur nos relations adultes", de Lisbeth von Benedek, éditions Eyrolles.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité