• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Maladies neurodégénératives

Alzheimer : l'exercice physique ralentit la perte de mémoire

L'exercice physique permet de ralentir le déclin cognitif. Une étude récente a permis d'évaluer le gain offert par des séances de vélo statique et d'étirement pratiquées durant six mois pour des patients atteints de formes modérées de la maladie.

Alzheimer : l'exercice physique ralentit la perte de mémoire PokPak05/iStock

  • Publié le 02.03.2021 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • L'exercice physique réduit la perte de mémoire chez des patients atteints des formes légère ou modérée de la maladie
  • Les auteurs de l'étude recommandent l'exercice physique comme thérapie supplémentaire dans la prise en charge d'Alzheimer

L'exercice physique est un médicament universel. Y compris pour des maladies que l'on ne sait pas, ou mal, soigner comme Alzheimer. Une étude publiée dans le Journal of Alzheimer Disease montre que l'aérobie peut ralentir la perte de mémoire chez les patients atteints de cette maladie.

Un essai a porté sur 96 personnes âgées atteints de cette forme de démence, sous une forme légère ou modérée qui ont pratiqué durant six mois des exercices sur vélo statique et des étirements. En utilisant une échelle qui évalue les capacités cognitives, les participants qui avaient pratiqué es exercices ont enregistré une perte de leurs facultés significativement inférieure à celle observée dans une évolution naturelle de la maladie.

L'exercice physique pour maintenir la cognition

"Notre principale constatation indique que l'exercice d'aérobie durant six mois a considérablement réduit le déclin cognitif", souligne le professeur Yu, auteur de cette étude qui précise toutefois que la pratique du vélo statique n'a pas engendré de résultats meilleurs que les simples exercices d'étirement. " Nous n'avions pas la puissance statistique pour détecter les différences entre les groupes et de nombreux participants aux séances d'étirement ont fait des exercices d'aérobie par eux même", indique-t-il.

Quoi qu'il en soit, cette étude montre bien, ajoute le professeur Yu, la pertinence de la promotion de l'exercice physique chez ls personnes atteintes d'Alzheimer pour maintenir la cognition : "Indépendamment de son effet sur la cognition, les preuves actuelles de ses bienfaits soutiennent l'utilisation des exercices d'aérobie comme thérapie supplémentaire pour la maladie d'Alzheimer", insiste-t-il.

La maladie d'Alzheimer est une maladie neurodégénérative (perte progressive de neurones) incurable à ce jour du tissu cérébral qui entraîne la perte progressive et irréversible des fonctions mentales et notamment de la mémoire. C'est la cause la plus fréquente de démence chez l'être humain. En France plus de 900 000 personnes sont atteintes par cette maladie, avec une prédominance chez les femmes par rapport aux hommes. La maladie d'Alzheimer qui survient en général après 65 ans, - même s'il en existe des formes plus précoces- est devenue en quelques années un véritable problème de santé publique en raison d'une augmentation du nombre de malades.

https://www.pourquoidocteur.fr/MaladiesPkoidoc/714-Maladie-d-Alzheimer-des-cellules-nerveuses-meurent-et-la-memoire-s-efface

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité