• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Approvisionnement

Doses de vaccins anti-Covid : les professionnels de santé s'impatientent

Les autorités de santé américaines ont autorisé en urgence le vaccin unidose de Johnson&Johnson. Un espoir pour la France qui pourrait disposer de ce produit fin mars-début avril alors que des professionnels de santé s'impatientent face aux difficultés d'approvisionnement concernant les vaccins déjà disponibles.

Doses de vaccins anti-Covid : les professionnels de santé s'impatientent aerogondo/iStock

  • Publié le 01.03.2021 à 16h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le vaccin de Johnson&Johnson autorisé en urgence aux Etats-Unis
  • En France, des médecins attendent une accélération des autorisations de nouveaux produits

Recherche doses de vaccin, désespérément ... "Il est très important que l'Europe accélère ses procédures d'autorisation de tous ces nouveaux vaccins, y compris ceux du vaccin russe, plus on aura de nouveaux vaccins, plus on arrivera à surpasser la contrainte de chaînes de production qui ont des capacités limitées", a déclaré le 28 février sur France Info le professeur Djilalli Annane, chef du service de réanimation de l'hôpital Raymond Poincaré de Garches.

Un souhait qui intervient au moment où la campagne de vaccination en France se heurte à la difficulté pour beaucoup de centres de trouver les doses permettant de répondre aux demandes des catégories de la population qui ont aujourd'hui accès au vaccin. Et le jour même où le Dr Jean-Paul Ortiz, président de la CSMF (Confédération des Syndicats Médicaux Français) déplorait sur le même média le retard pris, en raison de l'impossibilité d'obtenir les doses nécessaires du produit d'AstraZeneca, dans la vaccination par les généralistes des 50-64 ans présentant des comorbidités en théorie ouverte depuis le 24 février.

"27 patients en attente, et toujours rien ..."

"Cela démarre doucement, nous précisait Jean-Paul Ortiz le 1er mars, cela dépend des endroits mais j'ai été en contact ce matin avec un généraliste de Poitiers qui a 27 patients en attente et qui, à ce jour, n'a toujours rien reçu". 

Lueur d'espoir dans ce paysage, le feu vert accordé le 27 février par l'Agence américaine des médicaments (FDA) au vaccin de Johnson&Johnson auquel une autorisation a été donnée en urgence à la suite de la publication des données des essais cliniques sur plus de 43 000 personnes. Une décision qui devrait, selon le JDD, permettre d'accélérer la campagne américaine alors que près de 3 millions de doses de ce produit devraient être distribués dès cette semaine outre-atlantique.

Et selon l'agence Bloomberg, également citée par le JDD, l'Europe pourrait bénéficier à son tour rapidement de ce nouveau vaccin puisque l'Agence européenne des médicaments devrait émettre dès le 11 mars un avis sur la demande d'autorisation de ce vaccin déposé auprès d'elle le 16 février.

Un nouveau vaccin disponible en France fin mars-début avril

Pour la France, les premières doses pourraient être disponibles fin mars ou début avril, selon les déclarations d'Agnès Panier Runacher, ministre déléguée à l'Industrie, dimanche 28 février sur France 3. L'effet de l'arrivée de ce vaccin sur la campagne de vaccination en France devrait être important puisque celui-ci est efficace avec une seule dose et qu'il peut se conserver dans un simple réfrigérateur, ce qui simplifie beaucoup la logistique nécessaire à l'approvisionnement des professionnels de santé.

Ce vaccin qui a été baptisé Janssen Covid-19 et dont l'efficacité annoncée serait de 85% est un produit qui utilise un virus peu virulent porteur d'instructions génétiques qui génèrent la production par les cellules d'une protéine du SARS-CoV-2 pour aider le système immunitaire à reconnaître ce virus responsable de la Covid-19.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité