• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude de cas

Patient bizarre : à chaque fois que cet ado soufflait par le nez, une «odeur fétide remplissait la pièce»

Des médecins viennent de rendre public le symptôme atypique d’un adolescent de seize ans : dès qu’il soufflait par le nez, une odeur nauséabonde se répandait dans toute la pièce. 

Patient bizarre : à chaque fois que cet ado soufflait par le nez, une \ Khosrork / istock.

  • Publié le 06.03.2021 à 15h35
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Selon la famille, le jeune patient avait reçu une balle dans le nez lorsqu’il avait huit ou neuf ans.

C’est une histoire insolite qui, si elle n’était pas rapportée par des médecins dans la revue JAMA Otolaryngology – Head & Neck Surgery, serait à peine croyable. Un adolescent de seize ans dégageait une odeur nauséabonde tout autour de lui dès qu’il expirait. Celle-ci était due à une balle de pistolet, coincée dans son nez depuis l’âge de huit ou neuf ans.

Aucun problème n’a été détecté lors que l’endoscopie nasale

Vers quinze ans, le jeune homme avait consulté un médecin car il souffrait d’un manque d’odorat et de congestion dans le nez, c’est-à-dire un afflux excessif de sang dans les vaisseaux sanguins. A l’époque, il n’avait pas d’autres symptômes, ne buvait pas, ne fumait pas. Autrement dit, il était en bonne santé. Il avait alors passé une endoscopie nasale. L’examen consiste en une exploration des conduits du nez à l’aide d’un tube muni d’optiques qui permettent d’observer l’intérieur et de faire des prélèvements. Les résultats ne montraient aucun signe inquiétant. Le praticien lui avait donc conseillé des rinçages nasaux, un spray intranasal et des antihistaminiques pendant quatre à six semaines.

Un an plus tard, un nouveau symptôme est apparu : une odeur nauséabonde sortait de son nez quand il expirait. Mais il n’avait pas mauvaise haleine. Pour comprendre ce phénomène, le médecin lui a cette fois prescrit une tomodensitométrie. Il s’agit d’une technique qui utilise des rayons X et un ordinateur pour obtenir des images en coupe de certaines parties du corps humain, le nez dans le cas de cet adolescent.

Une structure sphérique de 9 millimètres dans la cavité nasale

Les résultats de la tomodensitométrie ont montré une petite structure sphérique de 9 millimètres dans sa cavité nasale autour de laquelle il y avait des dépôts de calcium pouvant être causés par une nécrose, des cicatrices ou une inflammation chronique. En tout cas, ces dépôts de calcium étaient le signe que la petite structure sphérique de 9 millimètres était bien un corps étranger. L’adolescent se l’est donc fait retirer : l’objet était une petite balle métallique de pistolet.

Selon la famille, le jeune patient avait reçu une balle dans le nez lorsqu’il avait huit ou neuf ans. N’ayant vu aucune séquelle sur le moment, les parents n’ont pas consulté et elle est restée dans son nez pendant toutes ces années, provoquant, à partir de ses seize ans, une odeur nauséabonde dès qu’il expirait.

Des tissus organiques accumulés autour de la balle

"Le corps étranger provoque le blocage des voies de drainage naturelles dans le nez, donc il y a une accumulation de mucus, de débris inhalés et de bactéries", a expliqué Dylan Z. Erwin, co-auteur et étudiant en médecine à l'Université du Texas Health Science Center à San Antonio, aux Etats-Unis, au site d’information Live Science. En effet, des tissus organiques s’étaient entassés autour de la balle, ce qui bloquait sa sortie. Il était donc impossible de la déloger avec un simple éternuement.

Mais la fin de cette histoire insolite se termine bien. Il n’y a pas eu d’infection et, après l’opération, l’adolescent n’a plus jamais souffert d’odeur nauséabonde quand il respirait.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité