• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Sodas

Cancer du sein : les sodas sucrés augmentent les risques de décès

Les femmes qui souffrent d’un cancer du sein et qui consomment des boissons sucrées cinq fois ou plus par semaines ont une probabilité 62% plus élevée de décès.

Cancer du sein : les sodas sucrés augmentent les risques de décès Tim UR/iStock

  • Publié le 13.03.2021 à 16h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les sodas non diététiques sont les plus grands contributeurs de sucre et de calories supplémentaires à l'alimentation.
  • Les sodas sucrés contiennent de grandes quantités de saccharose et de fructose, ce qui leur confère la charge glycémique la plus élevée par rapport aux autres aliments ou boissons.

La consommation excessive de boisson sucrée est mauvaise pour la santé. Une étude menée sur 25 ans et incluant plus de 100 000 femmes a récemment montré que les femmes consommant quotidiennement des boissons sucrées ont 20% de risques supplémentaires de souffrir d’une maladie cardiovasculaire. Dans une nouvelle recherche, des scientifiques américains de l’université de Buffalo suggèrent que les patientes atteintes d'un cancer du sein qui boivent régulièrement des boissons sucrées courent un risque accru de décès. Ils ont présenté leurs résultats le 2 mars dans la revue Cancer Epidemiology, Biomarkers & Prevention

Près de 19 ans de suivi

Pour les femmes atteintes d’un cancer du sein, la consommation de soda augmente à la fois les risques de décès quel que soit la cause (62%) et les risques de mourir de leur cancer du sein (85%). “Parce que le cancer du sein est si courant, les recommandations concernant les choix de style de vie aux survivantes du cancer du sein sont d'une importance considérable, affirme Nadia Koyratty, autrice principale de l’étude. Et, malgré les effets négatifs sur la santé associés à la consommation de boissons gazeuses, comme la prise de poids, le diabète de type 2 et les maladies cardiovasculaires, de nombreuses personnes continuent de boire des boissons gazeuses sucrées.”

Les études sur le lien entre cancer et boissons sucrées sont rares. “Cette étude est l'une des rares à examiner le pronostic des femmes atteintes d'un cancer du sein en ce qui concerne la consommation de boissons gazeuses non diététiques”, avance la chercheuse. Avec son équipe de scientifiques, elle a évalué la relation entre les sodas sucrés et la mortalité toutes causes confondues et par cancer du sein chez 927 femmes atteintes d’un cancer du sein. Ils les ont suivies pendant près de 19 ans et ont utilisé un questionnaire pour estimer la fréquence de consommation des boissons sucrées dans les 12 à 24 mois précédant le diagnostic de cancer du sein. En tout, 41% des participantes sont décédées à la fin de la période de suivi. Parmi elles, il y avait un pourcentage plus élevé de femmes qui ont déclaré une fréquence élevée de consommation de boissons gazeuses sucrées par rapport aux femmes qui sont restées en vie. Les associations n'ont pas changé lorsque les chercheurs ont inclus la consommation de boissons gazeuses diététiques comme variable.

Le saccharose et le fructose en causes

Les sodas non diététiques sont les plus grands contributeurs de sucre et de calories supplémentaires à l'alimentation, mais ils n'apportent rien d'autre qui soit nutritionnellement bénéfique, insisite Nadia Koyratty. D'un autre côté, les thés, les cafés et les jus de fruits à 100%, à moins que des sucres ne soient ajoutés, sont des options de boisson plus saines car ils ajoutent à la valeur nutritive grâce aux antioxydants et aux vitamines.”

Les sodas sucrés contiennent de grandes quantités de saccharose et de fructose, ce qui leur confère la charge glycémique la plus élevée par rapport aux autres aliments ou boissons. Ces concentrations plus élevées de glucose et d'insuline peuvent conduire à des conditions qui ont également été associées à un risque plus élevé de cancer du sein, concluent les chercheurs.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité