• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Alimentation

Un excès de sucre peut nuire au développement cérébral des enfants

En déséquilibrant le microbiote intestinal, une trop forte consommation de sucre perturbe les fonctions de mémorisation et d’apprentissage.

Un excès de sucre peut nuire au développement cérébral des enfants HandmadePictures/istock

  • Publié le 01.04.2021 à 17h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La mémoire et les capacités d'apprentissage peuvent être dégradées chez les enfants qui consomment trop de sucre
  • Boissons sucrées, pâtisseries mais aussi plats préparés doivent être consommés avec modération par les enfants

Manger trop sucré fait grossir, peut provoquer du diabète ou encore dégrader les reins. Lorsqu’il est consommé à un jeune âge, le sucre peut avoir des conséquences sur le développement. Au sein de l’université de Géorgie, des chercheurs ont constaté qu’il a un impact sur la mémorisation et l’apprentissage. Ils en ont fait le constat dans une étude menée sur les rats, publiée dans Translational Psychiatry.  

Des souris perturbées par le sucre 

Les scientifiques ont donné à des rats jeunes une solution sucrée à 11%, en plus de leur ration journalière de nourriture. Le liquide était équivalent aux boissons sucrées que l’on trouve dans le commerce, en termes de quantité de sucre. Ils ont ensuite réalisé des expériences avec les rongeurs : ceux-ci devaient réaliser des exercices de mémorisation contextuelle. "Nous avons découvert que les rats qui consommaient du sucre tôt dans leur vie, avaient une altération de leur capacité à distinguer un nouvel objet dans leur environnement, alors que les rats qui n’avaient pas consommé de sucre étaient capables de réaliser cette tâche", raconte Emily Noble, co-autrice de cette étude. Ce type d’exercice est lié à une région cérébrale : l’hippocampe, importante pour les fonctions d’apprentissage et de mémorisation. 

Des bactéries en cause 

Dans un second temps, les chercheurs ont observé les effets du sucre sur le microbiote intestinal, soit l’ensemble des bactéries présentes dans les intestins. Les scientifiques ont constaté que la substance augmente la quantité de parabactéroides, des bactéries naturellement présentes. Pour aller plus loin, ils ont directement augmenté les niveaux de la bactérie dans le microbiote des rats. Aucun de ces animaux n’avait consommé de sucre. Leur capacité de mémorisation ont diminué après l'injection. Pour Emily Noble, il est clair que la bactérie suffit à générer des troubles cognitifs. "La question désormais est comment ces populations de bactéries dans l’intestin altèrent le développement du cerveau", s’interroge-t-elle. 

Comment réduire la consommation de sucre ?

Pour préserver la mémoire et le développement cérébral, mieux vaut donc diminuer la quantité de sucre consommée. Si cela peut paraître simple a priori, la substance se cache parfois dans des endroits inattendus : dans les conserves de légumes ou les plats préparés, par exemple. En 2019, l’Anses a publié un rapport sur la consommation de sucre, notamment des jeunes. Elle "alerte sur les apports excessifs en sucres en particulier chez les plus petits", et recommande de réduire la consommation de boissons sucrées et de "pâtisseries- biscuits-gâteaux, fréquemment proposés au moment du goûter". Elle recommande de les remplacer par des fruits, frais et à coque, des produits laitiers non-sucrés ou autre aliment riche en calcium. Dans l’idéal, mieux vaut privilégier les produits faits maison pour manger moins de sucre.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité