• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Nouveaux-nés

Antibiotiques chez les nourrissons : ils augmentent le risque allergique

Lorsqu’un bébé est exposé à ces médicaments pendant la grossesse ou lors de l’allaitement, cela perturbe le microbiote intestinal, ce qui peut nuire au système immunitaire. 

Antibiotiques chez les nourrissons : ils augmentent le risque allergique Richard Villalonundefined undefined/istock

  • Publié le 04.04.2021 à 15h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • L'exposition aux antibiotiques, y compris pendant la grossesse, est néfaste pour le développement des nouveaux-nés
  • En créant un manque de cellules immunitaires, les antibiotiques réduisent la capacité de l'organisme à lutter contre les allergies

La prise d’antibiotique est généralement déconseillée pendant la grossesse, sauf cas exceptionnel. Certaines infections ou pathologies peuvent nécessiter de suivre ce type de traitement, mais seul un médecin peut le prescrire. Cette prudence s’explique par les effets potentiels de ces médicaments sur le nourrisson. Une étude de l’université Rutgers, située dans le New Jersey, confirme qu’ils sont néfastes au bon développement du bébé. Dans mBio, ils constatent qu’ils augmentent le risque d’allergies. 

Un impact à long terme 

De précédentes recherches ont montré que les antibiotiques perturbent le microbiote intestinal des bébés, soit l’ensemble des bonnes bactéries présentes dans l’intestin. Celles-ci sont impliquées dans le développement du système immunitaire, et dans la prévention de certaines pathologies. Dans cette nouvelle étude, les chercheurs américains ont souhaité en apprendre davantage sur le lien entre les antibiotiques et les cellules immunitaires. L’équipe scientifique a utilisé des souris pour observer l’effet des antibiotiques sur les cellules immunitaires, les cellules T. Ils ont exposé des rongeurs venant juste de naître ou des femelles enceintes à des antibiotiques, puis ont observé le développement des souriceaux. Ils constatent que ces médicaments agissent uniquement sur les cellules T présentes dans le colon, mais pas sur celles des poumons, de la rate ou des voies digestives supérieures. "Nous avons observé comment la descendance hérite du microbiote déséquilibré des mères", indiquent les chercheurs. D’après eux, cela a des conséquences à long terme, qui persistent à l’âge adulte : le manque de cellules T serait irréversible. Concrètement, cette exposition précoce aux antibiotiques compromet "la capacité du corps à stopper les réactions allergiques". 

Quels sont les risques associés aux antibiotiques ? 

Selon les substances utilisées, les antibiotiques peuvent avoir des effets différents sur le nourrisson. Certains risquent de compromettre sa croissance, d’autres augmentent le risque de fausse couche ou de malformation. Dans une étude de 2014, des scientifiques ont constaté qu’ils pouvaient être à l’origine de l’obésité infantile. Les enfants des mères ayant pris des antibiotiques pendant la grossesse avaient un risque 84% plus élevé d’être obèse à sept ans, en comparaison à ceux dont les mères n’en avaient pas pris. Pour ces différentes raisons, il est primordial de consulter un médecin avant de poursuivre ou démarrer un traitement antibiotique pendant la grossesse. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité