• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Triphallie

Pour la première fois, un bébé nait avec trois pénis

L'enfant né au Kurdistan a été opéré avec succès. Cette malformation est une première chez un bébé vivant. Mais d'autres cas, très rares, de pénis surnuméraires ont déjà été observés.

Pour la première fois, un bébé nait avec trois pénis yoglimogli/iStock

  • Publié le 06.04.2021 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Une centaine de cas de diphallie ont été mentionnés depuis le XVIIème siècle
  • L'enfant atteint par cette malformation très rare a été opéré avec succès
  • Apparemment, il n'avait été exposé à aucun médicament ou infection durant la grossesse de sa mère

C'est une anomalie que l'on n'avait jamais observée : un enfant kurde de trois mois a été diagnostiqué comme présentant trois pénis. Les deux pénis surnuméraires étaient pour l'un attaché à la racine du pénis "principal" et l'autre en dessous du scrotum et aucun n'avait d'urètre à l'intérieur. Ils ont été excisés sans aucun effet indésirable chez le patient.

Ce cas -on parle de triphallie- est une "première", présentée dans ScienceDirect et jamais observée chez un humain. Mais une centaine de cas de pénis surnuméraires -diphallie- sont évoqués dans la littérature scientifique, dont le premier signalé en 1659. Cette malformation toucherait une naissance vivante sur 5 à 6 millions, avec une ampleur variant fortement d'un patient à l'autre. 

Alors que le jeune kurde ne présentait aucun antécédent familial d'anomalies génétiques et n'avait à priori pas subi d'exposition à des médicaments durant la grossesse de sa mère, les cas précédents de diphallie, une condition qui survient pendant le développement embryonnaire entre la 3ème et la 6ème semaine de gestation semblaient liés à des facteurs environnementaux comme l'exposition à des médicaments ou à des infections.

De nouveaux examens lors de la puberté

Le diagnostic se fait le plus souvent à partir d'une échographie permettant de détecter l'absence ou la présence de corps caverneux et d'autres anomalies associées. Pour le petit garçon né avec trois pénis, aucune autre anomalie n'a été observée dans l'examen de l'abdomen, des reins, des uretères et de la vessie.

L'excision a été réalisée en 2020 par un urologue expert en urochirurgie et en reconstruction du pénis. Le patient devra, selon ses médecins, faire l'objet de nouveaux examens lors de sa puberté.

Dans les cas de diphallie observés jusque-là, souligne l'étude présentée dans ScienceDirect on trouvait des situations de vrais penis surnuméraires ou simplement de pénis bifides : soit une duplication complète dans laquelle chaque pénis présente deux corps caverneux et un corps spongieux, soit un pénis n'ayant qu'un seul corps caverneux. Dans d'autres cas, seul le gland était dupliqué. Dans certains de ces cas, la fonction érectile des deux pénis est possible.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité