• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Biomarqueurs

Bientôt un test sanguin pour détecter la dépression et le trouble bipolaire ?

Des biomarqueurs sanguins permettraient d’identifier les personnes qui souffrent de dépression ou de troubles bipolaires. 

Bientôt un test sanguin pour détecter la dépression et le trouble bipolaire ? tadamichi/iStock

  • Publié le 11.04.2021 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le test sanguin est composé de biomarqueurs ARN qui permettent de distinguer la gravité de la dépression d'un patient, le risque de développer une dépression sévère et un trouble bipolaire à l’avenir.
  • Ce test permet également de distinguer quel médicament est le plus adapté pour les patients.

Un nouveau test pour offrir un dépistage plus précis. Des chercheurs américains de l’université d’Indiana travaillent sur un test sanguin qui permet, promettent-ils, d’éviter les erreurs de diagnostic pour les personnes qui souffrent de troubles de l'humeur. Ils ont présenté leurs résultats le 8 avril dans la revue Molecular Psychiatry.

26 biomarqueurs identifiés

Le test sanguin est composé de biomarqueurs ARN qui permettent de distinguer la gravité de la dépression d'un patient, le risque de développer une dépression sévère et un trouble bipolaire à l’avenir. Ce test permet également de distinguer quel médicament est le plus adapté pour les malades. Pour le développer, les chercheurs ont mené une étude sur quatre ans qui a réuni 300 participants.

Dans un premier temps, chaque volontaire a été suivi et les chercheurs ont enregistré les changements dans leurs marqueurs biologiques sanguins en fonction de leurs humeurs. À l’aide de données émanant d’études précédentes, ils ont validé 26 biomarqueurs principaux présents chez des personnes souffrant de dépressions cliniques sévères. Ces biomarqueurs ont également été testés dans d'autres cohortes indépendantes afin de déterminer leur capacité à prédire qui est malade et qui le deviendra à l'avenir.

L’influence de l’horloge circadienne

Grâce à ce travail, nous voulions développer des tests sanguins pour la dépression et le trouble bipolaire, faire la distinction entre les deux et faire correspondre les personnes aux bons traitements, poursuit Alexander Niculescu, professeur de psychiatrie à l’université d’Indiana et auteur principal de l’étude. Les biomarqueurs sanguins sont en train de devenir des outils importants dans les troubles pour lesquels l'auto-évaluation subjective d'un individu ou l'impression clinique d'un professionnel de la santé ne sont pas toujours fiables. Ces analyses sanguines peuvent ouvrir la voie à une correspondance précise et personnalisée avec les médicaments et une surveillance objective de la réponse au traitement.”

Au cours de leurs recherches, les chercheurs se sont rendus compte que les troubles de l’humeur sont influencés par les gènes de l’horloge circadienne. “Cela explique pourquoi certains patients voient leur situation s’aggraver avec les changements saisonniers et les altérations du sommeil qui se produisent dans les troubles de l'humeur”, avance Alexander Niculescu.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité