• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Arrêter de fumer

Le vapotage endommagerait moins l’ADN des cellules que le tabac

La cigarette électronique serait moins nocive pour nos cellules que le tabagisme classique. 

Le vapotage endommagerait moins l’ADN des cellules que le tabac diego_cervo/istock

  • Publié le 13.04.2021 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les effets du vapotage sur les gènes seraient moins nocifs que ceux du tabagisme
  • Les substances des cigarettes électroniques dégraderaient moins l'ADN des cellules

Quels sont les effets de la cigarette électronique sur nos gènes ? Des essais ont été réalisés in-vitro, sur des cellules souches pour répondre à cette interrogation. Dans la revue Mutagenesis, les scientifiques expliquent avoir utilisé un outil appelé "Toxys’ToxTracker", qui permet d’évaluer les effets d’une substance chimique sur nos gènes. Ils ont comparé les effets de la fumée de cigarette à ceux du liquide pour cigarette électronique et la vapeur qu’il émet. Les chercheurs se sont intéressés au stress oxydatif des cellules, à la dégradation de l’ADN et des protéines, et à l’activation du gène p53, qui est lié à la régulation des cycles cellulaires et à la suppression des tumeurs. 

Une absence de dégradation de l’ADN

D’après les résultats de cet essai, le liquide et la vapeur de cigarette électrique ne dégradent pas l’ADN en comparaison aux cigarettes fumées. "Ces travaux s’ajoutent aux écrits scientifiques existants qui montrent que les produits de vapotage, lorsqu’ils sont de bonne qualité et répondent aux exigences de sécurité, permettent une réduction des dommages, en comparaison à la poursuite du tabagisme", estime Dr Grant O’Connell, l’un des auteurs de cette recherche. Il appartient au laboratoire Imperial Brand Science, rattaché au groupe de tabac du même nom. 

La cigarette électronique, objet de toutes les divisions 

Depuis son apparition, la cigarette électronique divise la communauté scientifique, notamment à cause du manque de recul dont nous disposons. De nombreuses recherches montrent qu’elle est moins dangereuse que la cigarette fumée, quand d’autres pointent les risques de la vape. "Le vapotage a des effets avérés sur les vaisseaux et l’inflammation, ainsi qu’une toxicité sur les cellules, expliquait le Pr Daniel Thomas, ex-chef du service de cardiologie au CHU Pitié-Salpêtrière à Paris et vice-président de l’Alliance contre le tabac, en novembre dernier à Pourquoi Docteur. Pour un non-fumeur, la vape est donc assurément toxique. Mais pour des fumeurs, exposés à des milliers de produits toxiques au quotidien, passer à la cigarette électronique diminue les risques pour leur santé. Dans la vape, il n’y a notamment pas de combustion, donc pas de monoxyde de carbone." D'après l'Organisation Mondiale de la Santé, le tabac est responsable de plus de huit millions de décès dans le monde chaque année. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité