• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Bicentenaire

Commémoration : mais de quoi est vraiment mort Napoléon ?

Après de longues années d'exil, Napoléon décédait sur l'île de Sainte-Hélène le 5 mai 1821. De nombreuses rumeurs ont depuis circulé sur les causes de sa mort. 

Commémoration : mais de quoi est vraiment mort Napoléon ? eugenesergeev / istock.

  • Publié le 14.04.2021 à 16h10
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • D’après le désir qu’avait manifesté Napoléon, son corps fut ouvert le 6 mai 1821 à 14 h par François Antommarchi (prosecteur expérimenté) assisté de sept médecins britanniques, afin de constater la cause physique de sa maladie.
  • Son autopsie a cependant donné lieu à de nombreuses controverses depuis.

Le 5 mai prochain, cela fera 200 ans que Napoléon décédait en exil sur l'île de Sainte-Hélène (Atlantique sud), à l’âge de 51 ans. Depuis, de nombreuses hypothèses se sont succédé pour expliquer sa mort.

L'erreur médicale

En 1998, des chercheurs des universités d'Ottawa et de Yale affirmaient que Napoléon serait mort des suites d’une erreur médicale : un médecin britannique lui aurait administré un médicament riche en mercure, causant le décès prématuré de son patient.

L'empoisonnement à l'arsenic 

Des chercheurs suisses ont avancé, en 2005, que l’empereur avait été empoisonné à l’arsenic, du fait de la présence du poison dans ses cheveux. "La thèse de la conspiration soutient que Napoléon a été empoisonné par le gouverneur anglais de Sainte-Hélène, Sir Hudson Lowe, et le confident de l'empereur en exil, le comte de Montholon", explique la RTS.

Le cancer de l'estomac

En 2007 cependant, des pathologistes américains affirment que Napoléon serait mort d'un cancer de l'estomac, probablement dû à une infection bactérienne, excluant la thèse de l’empoisonnement. "Les vignerons nettoyaient en effet leurs tonneaux et cuves avec de l'arsenic. Napoléon étant un grand amateur de vin, il est normal qu'on en retrouve des traces dans ses cheveux", poursuit la RTS.

Selon les chercheurs américains, la présence d'un ulcère prépylorique dans l'estomac de Napoléon indique "une gastrite Helicobacter pylori chronique, qui pourrait avoir conféré un risque accru de cancer gastrique". Ce "risque aurait pu être aggravé par son alimentation, qui comprenait probablement des aliments conservés dans le sel, des viandes rôties, et peu de fruits et légumes", analysent les scientifiques.

Le cancer de l’estomac est à l’heure actuelle considéré comme la cause de la mort officielle de Napoléon. Les douleurs causées par la pathologie expliqueraient ainsi pourquoi l’Empereur posait très souvent avec une main sur le ventre.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité