• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Indicateurs

Peut-on prédire l’âge de la ménopause ?

Certains facteurs, tels que des niveaux plus élevés d'estradiol et d'hormone folliculo-stimulante, permettraient de prédire l’âge de l’arrivée naturelle de la ménopause.

Peut-on prédire l’âge de la ménopause ? fizkes/iStock

  • Publié le 14.04.2021 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La prise en compte des habitudes de vie, comme la consommation de tabac, d'alcool ou en core l'activité physique ajoutent à la précision des estimations.
  • En général, la ménopause survient entre 45 et 55 ans.

Malgré les progrès de la science, certaines questions demeurent sans réponses. L’âge de l’arrivée naturelle de la ménopause en est une. Publiée le 14 avril dans la revue Menopause, une nouvelle étude apporte toutefois quelques éléments de réponse. Plusieurs facteurs, tels que des niveaux plus élevés d'estradiol, d'hormone folliculo-stimulante ou encore les habitudes de vie pourraient permettre d’estimer à quel moment va intervenir la ménopause.

La ménopause, généralement entre 45 et 55 ans 

Pouvoir anticiper l’arrivée de la ménopause peut s’avérer extrêmement utile, que ce soit pour des questions de planification familiale mais également pour identifier les femmes les plus susceptibles de connaître une ménopause précoce et d'être plus à risque de problèmes de santé tels que les maladies cardiovasculaires, la dépression et l'ostéoporose. Un autre problème que rencontrent de nombreuses femmes est la durée pendant laquelle elles auront des saignements gênants, pouvant affecter la manière dont elles choisissent de les gérer, soit en optant pour une hystérectomie soit en prenant une pilule contraceptive orale ou encore en choisissant tout simplement d’attendre. 

Anticiper avec précision le début de la ménopause, qui se déclare généralement entre 45 et 55 ans, s’avère généralement compliqué. Des recherches antérieures se sont concentrées sur des biomarqueurs pour tenter de prédire son arrivée, sans se révéler suffisamment efficaces. Dans cette nouvelle étude, les chercheurs ont utilisé un ensemble complet de prédicteurs potentiels pour identifier les facteurs qui permettent de mieux prédire l'arrivée de la ménopause.

Les habitudes de vie influent sur l’arrivée de la ménopause

Des niveaux plus élevés d'estradiol et d'hormone folliculo-stimulante, des cycles menstruels irréguliers et des symptômes de la ménopause sont de puissants indicateurs qu'une femme approche de la ménopause. Les habitudes de vie comme la consommation d'alcool, le tabagisme, le statut relationnel, l'activité physique et l'utilisation de la contraception hormonale sont autant d’indicateurs qui permettent d’ajouter à la précision des estimations.

Cette étude, bien que menée auprès d'un petit nombre de femmes, ajoute à nos connaissances sur les facteurs importants dans un modèle de prédiction de l'âge auquel une femme entrera en ménopause, conclut Stephanie Faubion, directrice médicale de la North American Menopause Society. Prédire avec précision l'âge à la ménopause naturelle permettrait de mieux informer la façon dont nous conseillons les femmes. Cela permettrait également de mieux gérer les multiples problèmes liés, comme le risque cardiovasculaire, la planification familiale et la contraception. On pourrait aussi avoir une meilleure gestion des problèmes de périménopause tels que les saignements menstruels irréguliers ou abondants, des symptômes vasomoteurs et des changements d'humeur.”

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité