• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Mucormycose

La covid-19 peut-elle être associée à une infection et une paralysie de l’œil ?

Ce nouveau symptôme, repéré chez une femme diabétique, inquiète les médecins. 

La covid-19 peut-elle être associée à une infection et une paralysie de l’œil ? :Pheelings Media / istock.

  • Publié le 04.05.2021 à 14h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Depuis le début de la campagne de vaccination en France, 15 865 844 personnes ont reçu au moins une injection (soit 23,7 % de la population totale et 30,2 % de la population majeure) et 6 537 534 personnes ont reçu deux injections (soit 9,8 % de la population totale et 12,4 % de la population majeure).
  • La décrue épidémique de la Covid-19 annoncée par le gouvernement se confirme dans les chiffres, mais Santé publique France alerte sur le fait que les indicateurs se maintiennent à un niveau toujours très élevé.

Le BMJ rapporte le cas d’une femme chez qui la Covid-19 a été associée à une mucormycose, une infection grave de l’œil. "Un nouveau phénomène dans le monde en développement ?", s’interrogent les médecins.

Paralysie totale de l'œil gauche

Récemment, une femme diabétique s'est présentée aux urgences avec une douleur faciale du côté gauche et de la fièvre, qui s’est rapidement estompée. Précisons que la patiente souffrait d’une maladie génétique rare (l’hyperglycémie sans cétose). "Elle présentait également une paralysie totale de l'œil gauche, avec une acuité visuelle de 6/36", décrivent les professionnels de santé, ajoutant "qu’elle avait été testée positive à la Covid-19".

Un scanner du nez et une IRM cérébrale ont révélé une infection de tous les sinus de la partie gauche de la tête de la patiente, ainsi qu’un infractus cérébral (ou accident ischémique cérébral). Une endoscopie des sinus réalisée en urgence a confirmé la présence d’une mucormycose.

Infarctus cérébral

Après une semaine d'amphotéricine B et d'antibiotiques classiques, un nouveau scanner cérébral a montré une amélioration de l'épaississement de la muqueuse et de la sinusite. "Ce cas est une présentation rare de mucormycose, associée à une progression rapide vers un syndrome de l'apex orbitaire*, avec infarctus cérébral, chez une patiente atteinte de diabète et de la Covid-19", concluent les auteurs. Dans ce cas, "un diagnostic et un traitement précoces sont essentiels pour prévenir d'autres dommages aux organes terminaux", ajoutent-ils.

*Le syndrome de l'apex orbitaire se définit comme étant l'association d'une baisse d'acuité visuelle, d'une ophtalmoplégie, d'un ptosis, d'une exophtalmie et d'une anesthésie de la paupière supérieure et du front.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité