• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Poissons gras

Diabétique ? Mangez des sardines !

Les nutriments présents en grande quantité dans les sardines, comme la taurine, les oméga 3, le calcium et la vitamine D, aident à se protéger contre l'apparition du diabète de type 2.

Diabétique ? Mangez des sardines ! Photosiber/iStock

  • Publié le 08.05.2021 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Après avoir consommé des sardines, les
  • Alors que 37% du groupe qui a consommé des sardines étaient à risque avant de commencer la recherche, seulement 8% sont restés à un risque très élevé après un an.
  • Des améliorations ont également été observées dans d'autres paramètres biochimiques importants, tels qu'un indice de résistance à l'insuline réduit et une augmentation du bon cholestérol.

Les bienfaits pour la santé des sardines, et des poissons gras en général, ont été largement démontrés : leurs taux élevés de graisses insaturées ou encore d’oméga-3 aident à réguler le taux de cholestérol, à prévenir l'apparition de maladies cardiovasculaires, de crise cardiaque et apport même un important bénéfice cognitif. Des chercheurs espagnols de l'Universitat Oberta de Catalunya (UOC), en partenariat avec l'Institut de recherche biomédicale August Pi i Sunyer (IDIBAPS), ont découvert qu’une consommation régulière de sardines permet également de prévenir l’apparition du diabète de type 2. Ils ont publié ce résultat le 17 mars dans la revue Clinical Nutrition.

Deux boîtes de sardine par semaine

Les nutriments présents en grande quantité dans les sardines, comme la taurine, les oméga 3, le calcium et la vitamine D permettent aux consommateurs de se prémunir contre le diabète de type 2. “Non seulement les sardines sont-elles d'un prix raisonnable et faciles à trouver, mais elles sont sûres et aident à prévenir l'apparition du diabète de type 2. Il s'agit d'une énorme découverte scientifique. Il est facile de recommander cet aliment lors des examens médicaux, et c'est largement accepté par la population”, s’est réjoui Diana D. Rizzolo, autrice principale de l’étude.

Pour cette étude, les chercheurs ont recruté 152 patients âgés de 65 ans et plus qui ont reçu un diagnostic de prédiabète avec une glycémie comprise entre 100 et 124 mg / dl. Chaque participant a suivi un programme nutritionnel visant à réduire le risque de développer la maladie mais seul le groupe d'intervention a ajouté 200 grammes de sardines à son alimentation chaque semaine, soit deux boîtes de sardines. Il a été conseillé aux participants de manger la sardine entière, sans enlever les os, car ceux-ci sont particulièrement riches en calcium et en vitamine D.

De nombreux paramètres biochimiques améliorés 

Les résultats ont révélé que parmi le groupe qui n’a pas inclus les sardines dans leur alimentation, 27% des membres présentaient un risque élevé de souffrir de diabète de type 2 avant l’étude, au bout d’un, 22% se sont retrouvés dans la même catégorie. Dans l’autre groupe, alors que 37% étaient à risque avant de commencer la recherche, seulement 8% sont restés à un risque très élevé après un an. Des améliorations ont également été observées dans d'autres paramètres biochimiques importants, tels qu'un indice de résistance à l'insuline réduit, une augmentation du bon cholestérol, une augmentation des hormones qui accélèrent la dégradation du glucose, une diminution des triglycérides et de la pression artérielle.

Les chercheurs préviennent que le fait que des aliments tels que les sardines, riches en taurine, en oméga 3, en calcium et en vitamine D, aient un effet protecteur clair contre l'apparition du diabète ne signifie pas que la prise de ces suppléments isolément aura le même effet. “Les nutriments peuvent jouer un rôle essentiel dans la prévention et le traitement de nombreuses pathologies différentes, mais leur effet est généralement causé par la synergie qui existe entre eux et les aliments dans lesquels ils sont contenus. Les sardines auront donc un élément protecteur car elles sont riches dans les nutriments mentionnés ci-dessus, alors que les nutriments pris isolément sous forme de suppléments ne fonctionneront pas dans la même mesure”, avance Diana D. Rizzolo.

Des études en cours pour examiner d’autres effets des sardines

Par ailleurs, les scientifiques espagnols ont déjà lancé d’autres études. Ils examinent notamment l'effet des sardines sur le microbiote intestinal “car elle affecte la régulation de nombreux processus biologiques, et il faut comprendre si elles ont joué un rôle dans cet effet protecteur contre le diabète 2”, précise l’autrice principale de l’étude qui dirige ces nouvelles recherches. Ils ont également initié des études sur la modulation de l'expression de certains gènes liés à l'inflammation, qui pourraient jouer un rôle dans l'apparition du diabète 2 et de diverses autres maladies.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité