• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

TCA

Anorexie, boulimie : comme Enjoy Phoenix, de plus en plus de Français souffrent de troubles alimentaires

Alors que les troubles alimentaires (TCA) explosent depuis le début de la crise sanitaire, l’influenceuse Enjoy Phoenix raconte son combat contre l’anorexie et la boulimie.

Anorexie, boulimie : comme Enjoy Phoenix, de plus en plus de Français souffrent de troubles alimentaires @wikipédia.

  • Publié le 13.05.2021 à 15h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La ligne téléphonique" Anorexie Boulimie Info écoute (0810 037 037)" a vu ses appels augmenter de 30 % en 2020.
  • Une hausse qui ne faiblit pas en 2021, accompagnée d'une augmentation du temps d’écoute (de 21 minutes en moyenne).

"Ce réel m’a fait prendre conscience de la force des mots". Dans un long post Instagram, la célèbre influenceuse Enjoy Phoenix a évoqué ses troubles alimentaires. La jeune femme dévoile notamment le cliché qui l’a fait prendre conscience qu’elle souffrait d’anorexie et de boulimie, et qu’elle devait se faire soigner.

"GUÉRIR et pas MAIGRIR"

"Sur la première photo, j’étais en pleine période de crise de TCA. J’essayais à tout prix de perdre du poids, parce que j’accordais énormément d’importances aux commentaires des gens sur mon apparence. Ça m’a détruit, de voir que j’étais réduite à mon poids. Ça m’a rendu fébrile, physiquement ET mentalement. Je ne m’étais jamais sentie aussi mal dans ma peau qu’à cet instant, j’ai donc décidé d’essayer de me détacher de tout ça, de ces mots, ces messages, ces commentaires, ces insultes. Ça m’a pris du temps, vraiment", raconte Enjoy Phoenix, que l’on peut voir lors de sa participation à l’émission de M6 Le Meilleur Pâtissier, qu’elle a d’ailleurs remporté.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Marie Lopez (@enjoyphoenix)

"Aujourd’hui, je crois qu’il serait hypocrite de dire que je n’y accorde plus aucune importance, mais je retiens ceci : fais les choses pour toi. À ce stade, en 2018, je n’avais pas besoin qu’on me rappelle mon physique, j’étais en plein dans mes TCA, donc j’étais au courant. Quand j’ai vu cette photo, j’ai eu un déclic, je me suis dit que je devais GUÉRIR et pas MAIGRIR. J’ai repris ma santé mentale en main, j’ai laissé derrière moi les personnes néfastes, j’ai lâché prise, et j’ai avancé", témoigne l’influenceuse. Aujourd’hui, "je suis toujours sur le fil, mais je sais que le plus gros de la guérison est fait (…). La Marie de 2018 a autant de valeur que celle de 2021. Elle n’avait juste pas conscience de l’impact que les mots avaient sur elle et sur ses TCA. Je vous souhaite à tous de comprendre l’origine de vos chagrins, et de la guérir", conclut star des réseaux sociaux, qui a également révélé il y a peu avoir été victime d’une agression sexuelle lorsqu’elle était adolescente.

900 000 personnes en France souffrent de troubles alimentaires

L'anorexie, la boulimie et l'hyperphagie touchent environ 900 000 personnes en France, des chiffres fortement majorés par la crise de la Covid-19. "Il s'agit de maladies qui ont des répercussions individuelles, familiales et sociales. Elles génèrent aussi des complications physiques et psychologiques parfois sévères", explique la Fédération Française Anorexie Boulimie (FFAB).

"La moitié des personnes touchées en France n'accèderont jamais à des soins spécialisés, faute d'un repérage efficace et d'une offre de soin suffisante", déplore l’association. Elle ajoute : "l'accès aux soins et la prise en charge sont trop souvent tardifs, alors même que le devenir dépend d'une intervention thérapeutique précoce et adaptée".

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité