• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Fausse croyance

Les boissons énergisantes sans sucre, tout aussi nocif

Une consommation régulière de boissons énergisantes sans sucre causerait des dommages au cerveau, favoriserait le développement de maladies cardiaques et l’arrivée du diabète.

Les boissons énergisantes sans sucre, tout aussi nocif FikMik/iStock

  • Publié le 24.05.2021 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les boissons énergisantes sans sucre ne sont pas meilleures pour la santé et doivent être consommées de façon très exceptionnelle.
  • Les boissons énergisantes sans sucre contiennent des édulcorants qui trompent le métabolisme.

Il y a environ 35 grammes de sucre dans une canette de Coca-Cola, soit l'équivalent de sept morceaux environ. Une quantité énorme, que certains préfèrent éviter en consommant des boissons énergisantes sans sucre, qu’ils jugent meilleures pour la santé. Selon deux récentes études, l'une publiée dans la revue Frontiers in Nutrition et l’autre dans Nutrients, cette croyance - largement répandue - serait totalement fausse. 

Les boissons énergisantes sans sucre augmentent l’inflammation du cerveau 

La première étude pointe les répercussions d’une consommation quotidienne de boissons énergisantes sans sucre sur les vaisseaux sanguins du cerveau. “Notre première étude a examiné les dommages potentiels au cerveau et a révélé que les boissons énergisantes, même les formes sans sucre, perturbaient les vaisseaux sanguins et augmentaient l'inflammation dans le cerveau des modèles de souris (sur lesquelles les scientifiques ont mené leurs expériences), explique Ryusuke Takechi, chercheur principal des deux études. Cela est particulièrement préoccupant car les lésions des vaisseaux sanguins du cerveau et l’inflammation sont des caractéristiques précoces de nombreux troubles neurodégénératifs tels que la maladie d’Alzheimer et la sclérose en plaques.” 

Les édulcorants stimulent aussi le pancréas, qui s’use à long terme

Lorsqu’une personne boit une boisson énergisante classique, le sucre va directement dans son sang et entraîne un pic d’insuline dans le corps, une hormone naturellement produite par le pancréas. Le rôle de l’insuline est de maintenir le taux de glycémie - ou sucre dans le sang - à une valeur normale. En cas de consommation exagérée, le pancréas est donc très sollicité, ce qui risque de l’user et de favoriser l’arrivée du diabète sur le long terme. 

Les boissons énergisantes sans sucre, quant à elles, contiennent des édulcorants qui ont un goût sucré. Lorsqu'un individu en boit, son métabolisme est trompé et son pancréas produit de l’insuline inutilement, ce qui provoque un pic d’insuline anormal. Ainsi, son taux de glycémie baisse et entraîne un besoin physiologique de manger du sucre. Ici aussi, le pancréas est donc trop stimulé et il y a de grandes chances pour que la personne finisse par manger quelque chose de sucré en complément, ce qui augmente encore l’activité de cet organe et favorise la prise de poids. 

Un risque plus élevé de maladies cardiovasculaire et de diabète

La deuxième étude a évalué l’impact d’une consommation régulière de boissons énergisantes sans sucre sur le développement de maladies cardiaques et le risque d’accidents vasculaires cérébraux, connus sous le nom de syndrome métabolique. “Nous avons découvert que les boissons énergisantes sans sucre favorisaient également le syndrome métabolique et augmentaient la glycémie et le cholestérol chez les souris modèles, à des niveaux similaires à ceux des boissons énergisantes standard, souligne Ryusuke Takechi. L'étude a montré que la consommation de boissons énergisantes à long terme, sans sucre ou non, se traduisait par une glycémie élevée et des mauvaises graisses, qui sont la caractéristique commune du diabète. La graisse corporelle (des souris) a aussi augmenté sans aucun changement de poids”. 

Un taux de caféine élevé dans les boissons énergisantes

Selon la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), une canette de 25 centilitres de boisson énergisante contient environ 80 milligrammes de caféine, soit l’équivalent d’une tasse de café. Pourtant, l’instance estime qu'au-delà de 400 milligrammes par jour, la caféine peut provoquer des effets indésirables tels que la tachycardie, des palpitations, des tremblements, de l’anxiété ou encore de l’insomnie. Une limite qui peut rapidement être atteinte. Alors, sucrées ou pas, ces boissons énergisantes sont mauvaises pour la santé. Leur consommation doit donc rester exceptionnelle. Le mieux, en cas d’envie sucrée, est de boire un fruit pressé. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES