• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Alimentation

Pour perdre du poids, préférez les petites portions

La portion de nourriture présente dans l’assiette et la vitesse à laquelle celle-ci est mangée permettrait d’éviter de trop manger.

Pour perdre du poids, préférez les petites portions Say-Cheese/iStock

  • Publié le 08.06.2021 à 16h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Lorsque la taille des portions est augmentée de 75%, la nourriture absorbée est 43% plus élevée.
  • Ceux qui mangent plus vite ou prennent les plus grosses bouchées ont tendance à manger plus.
  • Il faut entre 15 et 20 minutes à l’organisme pour qu’il reconnaisse être rassasié et entamer le processus de digestion.

Si l’objectif est de perdre du poids, il faut d’abord veiller à mettre la bonne nourriture dans son assiette. Des études ont révélé que le régime végétalien est le plus efficace. Mais ce n’est pas tout. Faire attention aux quantités et à la vitesse à laquelle on mange sont des paramètres importants pour éviter d’ingurgiter de trop grandes portions. C’est la conclusion d’une nouvelle recherche menée par des chercheurs américains de l’université de Pennsylvanie qui sera présentée cette semaine à l’occasion de la réunion annuelle virtuelle de l'American Society for Nutrition.

Diminuer la taille des bouchées

Plus la portion servie est importante plus la quantité ingérée est grande. Les chercheurs ont suggéré que lorsque la taille des portions est augmentée de 75%, la nourriture absorbée est 43% plus élevée. Mais ce n’est pas tout. Ceux qui mangent plus vite ou prennent les plus grosses bouchées ont tendance à manger plus. “Je pense que nos deux principales conclusions ont des implications pour la santé et la quantité de nourriture que nous mangeons. Et un pas de plus pour comprendre le maintien et la prise de poids”, a conclu Paige Cunningham, auteur de l’étude.

Pour cette étude, les chercheurs ont réuni 44 hommes et femmes pour un déjeuner hebdomadaire pendant quatre semaines, leur donnant des portions de macaroni au fromage de différentes tailles dans un ordre aléatoire, servies avec de l’eau. Chacun de ces repas a été filmé afin d’évaluer la vitesse à laquelle les participants ont mangé, ainsi que la taille de leurs bouchées. Les volontaires étaient âgés de 18 à 68 ans et environ les deux tiers étaient des femmes. Par ailleurs, près d’un sur deux (45%) étaient en surpoids ou obèses.

Donner le temps à l’organisme de reconnaître qu’il est rassasié

Par ailleurs, la vitesse de manger n'a pas changé avec des portions plus grandes mais les participants ont englouti de plus grande quantité lorsqu’ils ont mangé plus vite ou pris de plus grosses bouchées. Selon les auteurs de l’étude, la raison pour laquelle les gens mangent plus quand ils mangent plus vite pourrait être une question de réponse du corps à la durée pendant laquelle la nourriture passe dans la bouche d'une personne. “Quand nous mangeons très vite, la nourriture passe évidemment moins de temps dans notre bouche, détaille Paige Cunningham. Et lorsque nous prenons de très grosses bouchées, la nourriture passe moins de temps dans notre bouche. Donc, ces signaux prennent plus de temps, il faut plus de temps pour que ces signaux nous disent d'arrêter de manger et nous finissons par manger plus lorsque nous prenons de plus grosses bouchées et mangeons plus vite.”

Ralentir sa vitesse d’alimentation n’est pas forcément facile pour tout le monde. “Bien que ralentir l'alimentation puisse être une option pour réduire la surconsommation, c'est difficile à faire, poursuit Barbara Rolls, professeure au département des sciences nutritionnelles du College of Health and Human Development de l’université de Pennsylvanie et co-autrice de l’étude. Certaines preuves suggèrent que la vitesse d'alimentation est un comportement génétique.” Pour Dana Hunnes, professeure à la Fielding School of Public Health à l’université de Californie à Los Angeles (UCLA) qui n’a pas participé à l’étude, il faut entre 15 et 20 minutes à l’organisme pour qu’il reconnaisse être rassasié et entamer le processus de digestion.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité