• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Sans viande

Covid-19 : un lien étonnant avec le régime alimentaire ?

Les régimes végétariens et pescetariens seraient associés à une diminution du risque de faire une forme grave de la Covid-19. 

Covid-19 : un lien étonnant avec le régime alimentaire ? Lyndon Stratford/istock

  • Publié le 15.06.2021 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le régime végétarien exclut les protéines animales, comme le poisson ou la viande, mais tolère la consommation de produits laitiers d’origine animale, d’œufs ou de miel.
  • Quant au régime pescetarien, il consiste à exclure uniquement la viande de l’alimentation : c’est-à-dire qu’il est possible de manger du poisson ou des fruits de mer. 

Notre alimentation a un impact sur notre santé : une consommation trop importante de produits sucrés, gras ou salés est un facteur de risque pour le diabète de type 2, par exemple. Des scientifiques ont souhaité comprendre si ce que nous mangeons avait aussi un impact sur la Covid-19. Dans BMJ Nutrition, Prevention & Health, ils présentent les résultats de leur étude menée dans six pays : Allemagne, Espagne, États-Unis, France, Italie et Royaume-Uni.

Les fruits et légumes, une protection contre le virus ? 

Comme base de travail, ils ont utilisé les réponses à un sondage de près de 3 000 professionnels de santé, en première ligne face au virus. Les questions leur ont été soumises entre juillet et septembre 2020. Il leur a été demandé de préciser leur consommation de 47 aliments en particulier, et en cas d’infection par SARS-CoV-2, la sévérité de la maladie. Les autres questions concernaient leur mode de vie, leur passé médical et leur consommation de médicaments.

Sur l’ensemble des participants, 568 ont été testé positifs à la Covid-19, avec ou sans symptôme. Parmi eux, 430 ont souffert d’une forme légère et 138 d’une forme modérée à sévère. Dans un premier temps, les chercheurs ont écarté les facteurs d’aggravation potentielle, comme le tabagisme, l’âge, l’activité physique, etc.

L’analyse des données montre que les personnes végétariennes avaient un risque réduit de 73% d’être atteintes d’une forme grave du virus. Pour celles ayant une alimentation pescetarienne, la baisse de risque était de 59% en comparaison aux individus consommant de la viande. Quant aux régimes faibles en glucides mais riches en protéines, ils aggravaient le risque de forme grave, qui était dans ce cas quatre fois plus important.  

Pas un lien de cause à effet, mais une corrélation 

"Aucune association n’a été observée entre l’alimentation et le risque d’être contaminé par le virus ou la durée de la maladie", précisent les chercheurs. Ils soulignent également que cette étude est uniquement observationnelle : elle ne permet pas d’établir de lien de cause à effet, mais seulement de mettre en avant une corrélation entre alimentation et gravité de l’infection.

À ce stade, les auteurs soulèvent une hypothèse pour l’expliquer. Les régimes végétariens et pescetariens sont riches en nutriments, en vitamines et en minéraux, ce qui contribue à la bonne santé du système immunitaire. "Nos résultats suggèrent qu’une alimentation saine, riche en nutriments, pourrait être considérée comme une protection contre les formes graves de la Covid-19", concluent-ils. Dans tous les cas, manger équilibré et varié sera toujours meilleur pour la santé !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité