• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Maternité

Covid-19 : une femme contaminée peut continuer à allaiter son enfant

Le lait maternel ne transmettrait pas le virus, et permettrait même de fournir des anticorps au bébé. 

Covid-19 : une femme contaminée peut continuer à allaiter son enfant golubovy/istock

  • Publié le 16.06.2021 à 11h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le lait maternel des mères infectées contient des anticorps IgA, IgG et IgM, efficaces contre les protéines de SARS-CoV-2.
  • Pour les femmes vaccinées, le taux d’anticorps présent dans le lait maternel varie selon le vaccin, et en cas d’infection par le virus.
  • En France, une femme sur deux allaite son enfant.

Allaitement et infection par la Covid-19 sont compatibles. Des scientifiques espagnols en apportent la preuve dans une étude parue le 14 juin. En France, en mars 2020, la Société française de néonatalogie et la société française de pédiatrie ont déclaré ne pas "contre-indiquer l’allaitement" pour les femmes porteuses du virus. Cette nouvelle étude prouve qu’il n’y a pas de risque de transmission d’une part, mais que cela pourrait aussi avoir un effet protecteur. 

Un virus absent des échantillons

Ces travaux font partie d’une initiative appelée MilkCORONA, regroupant plusieurs universités espagnoles, dont l’objectif est d’étudier l’impact d’une contamination de la mère sur le lait maternel. Cette fois, les scientifiques ont analysé des échantillons de lait maternel, prélevés chez des femmes infectées par le virus : aucun d’entre eux ne contenait de trace de Covid-19. En revanche, les mères semblent transmettre des anticorps à leur bébé grâce à leur lait, car la plupart des échantillons en contenaient, dans des quantités variables. "Ces résultats montrent clairement l'importance de recommander l'allaitement maternel systématiquement dans les cas où la mère n'a que peu ou pas de symptômes", souligne Dr Martínez Costa, l’une des autrices de l’étude. En France, l’Académie de médecine recommande aux mères allaitantes d’appliquer quelques mesures de protection en cas de contamination : port du masque pendant la tétée, lavage des mains avant et après et désinfection des mamelons. 

Une transmission des bénéfices du vaccin

Dans une seconde partie, l’étude s’est intéressée aux femmes ayant reçu des injections des vaccins Pfizer, Moderna ou AstraZeneca. 75 échantillons de lait maternel ont été étudié : tous contenaient des anticorps liés à la Covid-19. Les femmes ayant reçu une seule dose, mais ayant déjà été contaminée par le virus, présentaient un niveau d’anticorps similaire à celles ayant reçu les deux doses du vaccin. 

Qu’apporte le lait maternel ? 

En dehors de la Covid-19, l’allaitement a de nombreux avantages. Différents types d’anticorps sont transmis entre la mère et l’enfant, à travers le lait maternel : cela permet une protection contre les microbes. Les enfants nourris au sein seraient aussi moins sujets aux diarrhées, rhumes et allergies, selon des données du Programme national nutrition santé. Au fil des mois, les nutriments présents dans le lait maternel évoluent, si bien qu’il est toujours adapté aux besoins de l’enfant.  

 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité