• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Nouveau symptôme ?

Covid-19 : le coronavirus peut aussi infecter les testicules

Chez les hommes infectés par le SARS-CoV-2, des symptômes tels que des douleurs aux testicules et une diminution de la testostérone peuvent être observés.

Covid-19 : le coronavirus peut aussi infecter les testicules Anut21ng/iStock

  • Publié le 19.06.2021 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Des recherches menées chez des hamsters montrent qu'en cas d'infection à la Covid-19, le virus se retrouve dans les testicules.
  • Chez les hommes testés positifs à la Covid-19, cette présence du virus au niveau testiculaire peut occasionner des douleurs, une baisse de la testostérone et perturber les cellules des testicules, avec la présence de cellules immunitaires.

À mesure que la pandémie de Covid-19 progresse, les chercheurs découvrent que le SARS-CoV-2 ne touche pas seulement les poumons. Des études ont ainsi montré que le coronavirus avait des implications cardiovasculaires et rénales, pouvait encore occasionner une infection au niveau de l’œil ou des douleurs musculaires et articulaires.

Dans de nouveaux travaux publiés dans la revue Microorganisms, des chercheurs de l'University of Texas Medical Branch (UTMB) ont observé que le SARS-CoV-2 était même capable d’infecter les testicules. Ce qui pourrait avoir des conséquences sur la santé reproductive des hommes.

Une présence du virus dans les testicules

Si les chercheurs ont mené ces travaux, c’est que plusieurs patients ont signalé, après avoir été testés positifs à la Covid-19, ressentir des douleurs au niveau des testicules. Des examens plus poussés ont aussi mis en lumière une diminution de la testostérone, l’hormone masculine produite dans les testicules. Enfin, des biopsies ont aussi montré une perturbation significative des testicules au niveau cellulaire, notamment la présence de cellules immunitaires.

"Étant donné l'ampleur de la pandémie de Covid-19, il est essentiel d'étudier l'impact de cette maladie sur les testicules et ses conséquences potentielles sur la gravité de la maladie, la santé reproductive et la transmission sexuelle", souligne le Dr Rafael Kroon Campos, auteur principal de l'étude.

Une expérience menée sur des hamsters

L’un des laboratoires de l’UTMB étudie depuis des années l’infection par le virus Zika dans les testicules. Les chercheurs ont donc cherché à savoir si le SARS-CoV-2 pouvait provoquer une maladie similaire. Pour le savoir ils ont utilisé des hamsters, auxquels ils ont inoculé le virus. Au cours de la première semaine d’infection, le coronavirus a été détecté dans les testicules, puis sa présence a diminué progressivement. Les auteurs pensent que cela peut représenter ce qui pourrait se produire chez les hommes atteints d’une forme légère à modérée de Covid-19.

"Ces résultats constituent une première étape dans la compréhension de l'impact de la Covid-19 sur l'appareil génital masculin et potentiellement sur la santé reproductive des hommes, explique Shannan Rossi, professeure associée aux départements de pathologie et de microbiologie et immunologie. Nous avons encore beaucoup à faire avant d'avoir une vue d'ensemble. À l'avenir, nous chercherons des moyens d'atténuer cet impact, notamment en utilisant des antiviraux, des thérapies par anticorps et des vaccins."

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité