• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Relation amoureuse

Amour : 30 âmes-sœurs vous attendent

Une analyse mathématique suggère que chaque personne aurait 30 âmes-sœurs dans le pays. Cela peut sembler beaucoup, mais encore faut-il les rencontrer !

Amour : 30 âmes-sœurs vous attendent Ridofranz/iStock

  • Publié le 21.06.2021 à 20h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Environ un quart des célibataires estiment qu'ils subissent une pression sociale à trouver l'amour.
  • Le modèle mathématique se base sur 12 facteurs tels que la tranche d’âge, le sexe, la taille moyenne d’une ville, le pourcentage de célibataires, le taux de réussite d’une relation, etc.

L’âme-sœur n’est pas unique ! Pour ceux qui recherchent désespérément le grand amour, une analyse mathématique suggère que chaque personne a environ 30 âmes-sœurs, rien qu’en France. “J'ai toujours pensé qu'il y avait de nombreux ‘élus’ possibles pour chacun d'entre nous. Le concept d'un seul partenaire parfait parmi les milliards de personnes sur la planète est mathématiquement très improbable”, a estimé Bobby Seagull, le mathématicien britannique qui a réalisé l’analyse pour le site de rencontre Badoo.

Le rôle de la pression sociale

Cette estimation est née d’une enquête menée par l’institut de sondage OnePoll auprès de 1 000 célibataires en avril dernier selon laquelle 90 % des personnes qui cherchent à faire des rencontres en France ont déclarer se sentir sous pression pour trouver l’âme sœur. Parmi elles, 30% ont même déclaré “que la pression sociale les poussait à trouver l’âme sœur et à être en couple à tout prix.” 

Ces chiffres n’ont pas surpris l’anthropologue Philippe Brenot, Président de l’Observatoire International du Couple, thérapeute et auteur de Pourquoi c’est compliqué l’amour. “Le mythe de l’âme sœur est une construction de l’enfance, autrefois par les contes, relayés aujourd’hui par les dessins animés et le "romantic love", qui programme filles et garçons à suivre ce modèle, souligne-t-il. Cette image idéalisée du partenaire rêvé fige dans la passivité de l’attente la femme ou l’homme en quête d’amour.”

Pas de règle absolue

Le mathématicien anglais Bobby Seagull, qui a notamment collaboré avec la BBC, a fondé ses calculs sur 12 facteurs tels que la tranche d’âge, le sexe, la taille moyenne d’une ville, le pourcentage de célibataires, le taux de réussite d’une relation, etc. C'est ce qui lui a permis d'aboutir à ce résultat indiquant que chaque personne aurait 30 âmes-sœurs dans le pays.

J'espère que cette étude aidera les personnes à se sentir plus optimistes quant à leur parcours amoureux, a commenté Bobby Seagull. Chaque individu est différent, il n'y a donc malheureusement pas de règle absolue, mais le fait d'être ouvert et honnête devrait mathématiquement augmenter les chances de trouver un partenaire – à noter tout de même que les mathématiques ne tiennent pas compte de la chimie et de l'attraction lors d'une rencontre en personne.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité