• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Étude réalisée à Strasbourg

Anosmie : la quasi-totalité des patients Covid retrouvent l’odorat

C'est une nouvelle rassurante : une étude française réalisée sur près d'une centaine de patients souffrant d'anosmie révèle que l'odorat revient au bout de quelques mois chez la plupart des personnes infectées à la Covid-19. 

Anosmie : la quasi-totalité des patients Covid retrouvent l’odorat Liudmila Cheklova

  • Publié le 28.06.2021 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • L'anosmie est un des symptômes de la covid-19
  • Une large majorité de patients retrouvent l'odorat en moyenne au bout de 4 mois

Publiée dans Jama Network Open, cette étude a été réalisée sur 67 femmes et 37 hommes à Strasbourg sur une période d'un an. Les patients avaient perdu l'odorat environ sept jours après avoir été contaminés à la Covid-19. 

Soucieux de déterminer au bout de combien de temps l'anosmie provoquée par le virus se dissipait chez ces patients, les médecins qui ont dirigé la recherche ont donc assuré un suivi au cours d'une année entière.

Ces derniers ont constaté que les participants avaient retrouvé leur odorat au bout d'une moyenne de quatre mois, soit 84,3% des patients étaient "objectivement rétablis" après 4 mois et que "96,1 se sont objectivement rétablis en 12 mois".

Des résultats très encourageants d'après les médecins

Soit un pronostic très encourageant estime Marion Renaud, cheffe de clinique au service d'ORL du CHRU de Strasbourg qui a dirigé l'étude.

"La perte de l'odorat touche le plus souvent des sujets jeunes et le pronostic de récupération est meilleur chez les jeunes. C'est un message qui permet d'encourager les patients", explique la médecin à l'Agence France Presse. "Avant un an, on ne peut pas se prononcer, même si la grande majorité des gens récupère l'odorat dans les premiers mois", ajoute-t-elle. 

L'étude montre par ailleurs que certains participants avaient tendance à évoquer une "récupération partielle" alors que des "tests psychophysiques" menés sur eux permettaient de conclure "à une récupération complète" de l'odorat. 

L'anosmie l’un des symptômes les plus courants de la Covid-19. On estime qu’entre 60% et 80% des personnes infectées sont touchées, au moins de manière transitoire, par la perte de l’odorat. 

Comme l'a expliqué le président de l'association Anosmie.org Jean-Michel Maillard, à Pourquoi Docteur, les effets psychologiques de ce trouble demeurent sous-estimés et méconnus du grand public. "Personne ne nous a jamais expliqué les conséquences de la perte d’odorat, et surtout personne ne nous a expliqué à quoi sert l’odorat. Les Français n’ont découvert leur odorat qu’au mois de mars 2020 !". 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité