• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Dentition

Pour mieux apprécier le goût… faites-vous arracher vos dents de sagesse !

Les personnes qui ont enlevé leurs dents de sagesses auraient des capacités gustatives améliorées à long terme.

Pour mieux apprécier le goût… faites-vous arracher vos dents de sagesse ! alex-mit/iStock

  • Publié le 30.06.2021 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les personnes qui se sont fait extraire leurs dents de sagesse connaîtraient en moyenne une amélioration de 3 à 10 % de leurs fonctions gustatives.
  • Cette intervention libérerait l'inhibition des nerfs qui alimentent les papilles gustatives à l'arrière de la bouche, augmentant ainsi la sensibilité de toute la bouche.

L’hygiène bucco-dentaire est importante pour bien apprécier le goût. Pour que celui-ci ne soit pas altéré, il est préférable d’éviter de se laver la langue. Mais dans une nouvelle étude, parue le 23 juin dans la revue Chemical Senses, des chercheurs américains de la faculté de médecine de l’université de Pennsylvanie vont plus loin et suggèrent que retirer les dents de sagesse améliorerait les capacités gustatives à long terme.

Les femmes ont toujours surpassé les hommes

Cette recherche est la première à analyser les effets de l’extraction des dents de sagesse sur le long terme. “Des études antérieures n'ont mis en évidence que des effets indésirables sur le goût après l'extraction et on pense généralement que ces effets se dissipent avec le temps, précise Richard L. Doty, auteur principal de l’étude. Cette nouvelle étude nous montre que la fonction gustative peut en fait s'améliorer légèrement entre le moment où les patients subissent une intervention chirurgicale et jusqu'à 20 ans plus tard. C'est une découverte surprenante mais fascinante qui mérite une enquête plus approfondie pour mieux comprendre pourquoi cette fonction est améliorée et ce que cela peut signifier cliniquement.”

Pour l’étude, les chercheurs ont évalué les données de 1 255 patients. Parmi eux, 891 participants se sont faits arracher leur dent de sagesse et 364 ne l’ont pas fait. Ils ont ensuite effectué plusieurs tests afin d’évaluer les fonctions gustatives des volontaires. Ils ont testé cinq concentrations différentes : saccharose, chlorure de sodium, acide citrique et caféine. Chaque solution est bue, brulée dans la bouche, puis recrachée et les participants ont dû indiquer si la solution avait un goût sucré, salé, acide ou amer. 

Les fonctions gustatives améliorées entre 3% et 10%

Les résultats ont révélé que le groupe qui n’a plus ses dents de sagesse a surpassé le groupe témoin pour chacun des quatre goûts. Autre observation intéressante, les femmes ont toujours surpassé les hommes. Les chercheurs estiment que les personnes qui se sont faites extraire leurs dents de sagesse connaissent en moyenne une amélioration de 3 à 10 % de leurs fonctions gustatives. “L'étude suggère fortement que l'extraction de la troisième molaire a un effet positif à long terme, quoique subtil, sur la fonction des voies gustatives linguales de certaines personnes”, assure Dan Kim, co-auteur de l’étude.

Selon les auteurs, deux explications pourraient justifier ces résultats. La première est liée aux dommages causés par l'extraction aux nerfs qui innervent les papilles gustatives à l'avant de la bouche et qui peuvent libérer l'inhibition de ces nerfs qui alimentent les papilles gustatives à l'arrière de la bouche, augmentant ainsi la sensibilité de toute la bouche. Selon la deuxième, la chirurgie buccale qu'est l’extraction des dents de sagesse, augmente l'hypersensibilité des lésions nerveuses périphériques. Ainsi, le toucher léger répétitif, qui peut se produire pendant la mastication, accentue progressivement les réponses neuronales des tissus irrités, ce qui peut conduire à une hypersensibilité tactile progressive à long terme et pourrait stimuler la perception du goût. 

Des études supplémentaires sont nécessaires pour déterminer le ou les mécanismes derrière l'amélioration de la fonction gustative liée à l'extraction, a conclu Richard Doty. Les effets sont subtils mais peuvent donner un aperçu de la façon dont l'amélioration à long terme de la fonction neuronale peut résulter de la modification de l'environnement dans lequel les nerfs se propagent.”

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité