• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Couche-tard

Se coucher tard augmente le risque d'obésité (même en faisant une sieste)

Même une bonne sieste ne compense pas les effets négatifs de nuits trop courtes, notamment celui de la prise de poids. 

Se coucher tard augmente le risque d'obésité (même en faisant une sieste) Tero Vesalainen / istock.

  • Publié le 02.07.2021 à 17h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Aujourd’hui, 17% des Français sont en situation d’obésité (dont 6% des enfants âgés de 8 à 17 ans).
  • L’obésité massive a, elle, pratiquement doublé en une décennie, passant de 1,1% en 2009 à 2% en 2020, et concerne désormais plus d’un million de Français.

Selon une nouvelle étude du JAMA, se coucher tard et dormir peu est associé à un risque accru d’obésité. Faire une longue sieste pendant la journée pour rattraper le sommeil en retard ne diminue pas ce risque.

"L'heure tardive du coucher est-elle en lien avec  l'obésité et existe-t-il une association hétérogène entre les hommes et les femmes ?", se sont interrogés les chercheurs avant de commencer leur étude.

L'obésité abdominale prise en compte

136 652 participants de 26 pays différents ont été inclus dans la cohorte. Ils étaient âgés de 35 à 70 ans et ont été recrutés entre 2005 et 2009. Les chercheurs ont mesuré l’obésité globale des personnes étudiées, c’est-à-dire ayant un IMC supérieur à 30, et l’obésité abdominale, définie comme un tour de taille supérieur à 102 cm pour les hommes et à 88 cm pour les femmes.

Sur l'ensemble de la cohorte, 19 660 participants (14,4 %) se couchaient régulièrement tard (c'est-à-dire au-delà de minuit). Par rapport à un coucher entre 20 et 22 heures, le coucher tardif a été associé à plus d’obésité globale et à plus d’obésité abdominale, en particulier chez les participants qui allaient au lit entre 2 et 6 heures du matin et chez les femmes.

Encourager les gens à se coucher plut tôt

"Ces résultats prouvent qu’encourager les gens à se coucher plut tôt et à dormir plus longtemps pourrait être bénéfique pour le contrôle du poids des populations", estiment les chercheurs. "L'obésité est une menace croissante pour la santé publique, entraînant de graves conséquences pour les personnes qui en souffrent", rappellent-ils en guise de conclusion.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES